Menu

Société

Inédit : le bureau du DPP va affronter le bureau de l’Attorney General


Rédigé par E. Moris le Jeudi 12 Mai 2022



L’époque où Maneesh Gobin, Satyajit Boolell et Rajesh Ramloll (Solicitor General) travaillaient tous au même étage du Renganaden Seeneevassen Building est bel et bien révolu. Aujourd’hui, le premier est Attorney General (et pas des plus brillants). Le second est DPP mais aussi l’homme à abattre du gouvernement. Et le troisième est Solicitor General… c’est-à-dire qu’il est aussi conseiller du gouvernement. Tout ce beau monde va se retrouver dans une bataille sans merci… C’est inédit !

L’Attorney General et le Solicitor General, d’un côté, vont affronter le DPP sur l’affaire Uricek, soit la décision de Satyajit Boolell de demander à un magistrat du tribunal de Port-Louis de présider une enquête. On peut aller à beaucoup de spéculations. Mais tout laisse croire que le gouvernement cherche simplement à gagner du temps… L’objectif c’est la fin de l’année.

Me Satyajit Boolell fera valoir ses droits à la retraite. On peut d’ores et déjà dire que le gouvernement ne lui demandera pas de rester un seul jour de plus. Même pas une seconde de plus que prévu ! Le nouveau DPP sera nommé ou alors quelqu’un sera sur une base intérimaire afin de s’assurer son allégeance. Cela a bien marché avec le commissaire de police. Aujourd’hui Dip sirote un liquide avec Baahubali, dit-on. Donc, l’affaire n’ira pas plus loin que fin 2022. Boolell parti, l’enquête judiciaire va mourir de sa belle mort… tout comme l’indépendance du bureau du DPP.

Jeudi 12 Mai 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.