Menu

Société

Inde : Narendra Modi bloque des vidéos sur YouTube et des tweets partageant un documentaire de la BBC


Rédigé par E. Moris le Lundi 23 Janvier 2023



Inde : Narendra Modi bloque des vidéos sur YouTube et des tweets partageant un documentaire de la BBC
Le radiodiffuseur national britannique British Broadcasting Corporation (BBC) a diffusé une série en deux parties attaquant le mandat du Premier ministre Modi en tant que ministre en chef du Gujarat lors des émeutes du Gujarat en 2002, qui ont fait au moins 1.000 morts, la plupart parmi la minorité musulmane. 

La documentaire de la BBC reprend un rapport déclassifié du ministère des Affaires étrangères britannique, qui cite des sources anonymes selon lesquelles Narendra Modi aurait rencontré des officiers de police pour leur ordonner de ne pas intervenir lors des violences anti-musulmans qui ont suivi la mort des pèlerins. Ces violences, commises par des groupes d’extrême droite hindous, avaient comme objectif de  purger les musulmans des zones hindoues, selon le rapport du ministère.

Le documentaire a suscité l'indignation et a été retiré de certaines plateformes. Plusieurs vidéos YouTube partageant le premier épisode du documentaire de la BBC "India : The Modi Question" ont été bloquées conformément aux instructions émises par le ministère de l'Information et de la Radiodiffusion. En plus des vidéos YouTube, le gouvernement fédéral a également ordonné à Twitter de bloquer plus de 50 tweets contenant des liens vers les vidéos YouTube. YouTube et Twitter se sont conformés au gouvernement après que des instructions auraient été émises vendredi par le secrétaire à l'information et à la radiodiffusion en utilisant les pouvoirs d'urgence en vertu des règles informatiques de 2021.

L'Inde a dénoncé la série documentaire controversée de la BBC sur le Premier ministre Narendra Modi et l'a décrite comme un "article de propagande conçu pour promouvoir un récit particulier discrédité. Le parti pris et le manque d'objectivité et la mentalité franchement coloniale sont manifestement visibles », a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Arindam Bagchi. Cette décision a été prise après que de hauts responsables indiens ont jugé que le documentaire portait atteinte à la souveraineté et à l'intégrité de l'Inde et susceptible d'avoir un impact négatif sur les relations amicales de l'Inde avec des États étrangers. Source GulfNews.
 

Lundi 23 Janvier 2023

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H