Justice

Inculpé provisoirement de blanchiment d’argent : Me Rex Stephen retrouve la liberté après le paiement d’une caution de Rs 25 000

Jeudi 25 Octobre 2018

Arrêté par la Commission anticorruption et traduit devant le tribunal de Port-Louis Sud sous une accusation de blanchiment d’argent, Me Rex Stephen a retrouvé la liberté après avoir fourni une caution de Rs 25 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 75 000. 

L’arrestation de l’homme de loi survient dans le cadre des travaux de la Task Force instituée par le gouvernement pour enquêter sur les personnes citées dans le rapport de la commission d’enquête sur la drogue. 

L’affaire trouve son origine dans la saisie de 157 kilos d’héroïne dans le port et l’arrestation de Navin Kistnah en 2017. C’est au cours de l’enquête qu’il a été découvert que Rs 1,5 million aurait été remis à un dénommé Nawaz, clerc à l’étude de Me Stephen. 

L’homme de loi est défendu par Me Gavin Glover.

Au cours de l’enquête, l’étau s’est resserré autour du réseau du caïd Peroomal Veeren. C’est en s’intéressant à ce volet que les enquêteurs ont su que Rs 1,5 million aurait été remis à un dénommé Nawaz, clerc à l’étude de Me Stephen.

À la commission d’enquête, Nawaz Ibrahim avait par la suite expliqué avoir reçu la somme de Rs 1,5 million d’une femme. Ce montant provenait de Peroomal Veeren et était destiné à Me Rex Stephen, selon Nawaz Ibrahim.

Au cours d’une perquisition à son bureau, une somme de Rs 748 000 avait été saisie.

Rédigé par E. Moris le Jeudi 25 Octobre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.