Menu



International

Incendie mortel à Paris : Deux Mauriciens, une mère et son fils, ne donnent plus signe de vie


Rédigé par E. Moris le Jeudi 7 Février 2019

Revena Allas Hollandais et son fils Adel Allas, deux Mauriciens qui vivent en France, ne donnent plus signe de vie depuis lundi soir, soit le jour où le bâtiment abritant leur appartement a pris feu, à 17 Rue Erlanger, dans le 16e arrondissement de Paris.



Dix personnes sont décédées à la suite d'un incendie criminelle dans la nuit du mardi 5 février à Paris.

Un bilan très lourd avec également une trentaine blessées. Une habitante de l’immeuble a été arrêtée. Les autorités la suspecte d’être responsable de l’incendie.

En garde à vue depuis mardi, elle a subi deux examens. Les conclusions de ces examens ont conduit les magistrats à lever sa garde à vue et à l'admettre à l'infirmerie psychiatrique de la préfecture de police de Paris.

Deux Mauriciens Marie Ravena Allas, environ 45 ans, et son fils Adel, 16 ans, qui habitaient au sixième étage de l’immeuble, étaient toujours recherchés mercredi 6 février. Certaines des victimes n’étant toujours pas été identifiées.

A Maurice, l’époux de Revena Allas Hollandais tente depuis mardi de se rendre en France. Selon une proche, il a envoyé de nombreux messages à son épouse sur Whatsapp, Viber et Messenger, « mais elle ne les a pas reçus ».

Revena Allas Hollandais vit avec son fils Adel en France depuis quelques années déjà, où elle s’occupe de personnes âgées. 
 

Jeudi 7 Février 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.