Menu

Société

« Inadmissible que la vidéo circule toujours », affirme Nivedita Nathoo


Rédigé par E. Moris le Jeudi 15 Septembre 2022



Les membres du Hindu Ladies Council étaient au Casernes centrales ce jeudi. Elles ont demandé à pouvoir rencontrer le commissaire de police pour une remettre une lettre dans laquelle elles dénoncent la circulation des vidéos et photos intimes de Doomila Moheeputh et Akil Bissessur.

« Nous avons déposé une lettre concernant les vidéos. Elles portent atteinte à la vie privée. Il est inadmissible que ces vidéos n'ont pas été supprimées et qu'il n'y a eu aucun communiqué de la police à ce sujet », a déclaré Nivedita Nathoo. Elle a ajouté que le Hindu Ladies Council réclame une enquête indépendante. « La personne n'a pas pensé au tort qu'elle a causé non seulement à cette dame mais à la société », a-t-elle déclaré.

Jeudi 15 Septembre 2022


1.Posté par Caro le 15/09/2022 19:30
Chere madame, il s agit de ta tribu de dérangés du cerveau et ils en ont rien a cirer!

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.