Menu



Régions Océan Indien

[Ile de La Réunion] Malgré le couvre feu, affrontements et incendie en cours


Rédigé par E. Moris le Mardi 20 Novembre 2018

Le préfet de La Réunion, Amaury de Saint-Quentin a pris une mesure inédite ce mardi 20 novembre, une interdiction pour trois jours à la circulation durant la nuit dans la moitié des communes de l’île, où ont lieu pillages et violences urbaines depuis samedi.



Le chapiteau situé devant le Jumbo Sacré coeur du Port.
Le chapiteau situé devant le Jumbo Sacré coeur du Port.
Un couvre-feu partiel dans les communes de Saint-Denis, Le Port, Saint-Pierre, Saint-Joseph, Saint-Leu, Saint-Louis, Saint-Paul, La Possession, Sainte-Marie, Sainte-Suzanne, Saint-André, Saint-Benoît, Sainte-Anne, Le Tampon et La Plaine-des-Cafres.

Depuis samedi, plusieurs villes réunionnaises sont le théâtre de pillages et de diverses violences urbaines durant la nuit. Des voitures ont été brûlées ( 70 voitures brûlées chez le concessionnaire Peugeot au Port) , des commerces ont été vandalisés et incendiés, l'hypermarché Score Vauban à Saint-Clotilde a été pillé, le Simply Market de la Providence, la pharmacie du Petit Marché de Saint-Denis. Un fast food au Port incendié...

Selon la préfecture, une dizaine d’interpellations ont été menées et cinq policiers ont été blessés.

L’île est paralysée depuis l’apparition des premiers barrages routiers, samedi. Depuis mardi l’ensemble des établissements scolaires, la plupart des commerces et des stations-service, ainsi que des services publics, restaient fermés. Les deux usines sucrières de l’île sont également à l’arrêt.

Un appel des renforts de gendarmes mobiles sont arrivés de Mayotte et de métropole lundi et mardi.

L’aéroport Roland Garros, à l’île de la Réunion a fermé ses portes à partir de 18h ce mardi 20 novembre en raison des manifestations. L’aérogare passagers rouvrira ses portes ce mercredi 21 novembre à 6h du matin. Les vols ont, par conséquent, étaient soit annulés ou reportés.

Toutes les mosquées de l'île ont fermé leurs portes exceptionnellement en suivant le couvre feu instauré par le Préfet. La première prière du matin de ce fait se fera chez soi.

35 barrages étaient toujours dressés sur les routes réunionnaises ce mardi pour protester notamment contre la hausse des prix des carburants et la baisse du pouvoir d’achat. Quinze des 24 communes de l’île sont concernées par des barrages, selon la la Direction régionale des routes.

La Ville de Saint-Denis, suite aux événements et aux tensions survenus, un arrêté interdisant temporairement la vente de boissons alcoolisées a été pris par le Maire, Gilbert Annette. Cet arrêté prend effet du 20 novembre à partir de 19h00 jusqu'au 23 novembre à 8h00.

Toute consommation sur la voie publique est également interdite.

Nous apprenons ce soir qu'un incendie a éclaté devant le Jumbo Score du Port et le Score du Chaudron (Sainte-Clotilde) vandalisé par des jeunes.  Quelques feux de poubelles ont été allumées malgré le couvre feu. 

Les rampes de la Montagne bloquées à Saint Denis.
Les rampes de la Montagne bloquées à Saint Denis.

La Possession, déchetterie de la ZAC Saint-Laurent. Capture d'écran.
La Possession, déchetterie de la ZAC Saint-Laurent. Capture d'écran.

Capture d'écran. Le Score du Chaudron vandalisé par les jeunes.
Capture d'écran. Le Score du Chaudron vandalisé par les jeunes.

Mardi 20 Novembre 2018


1.Posté par maurice de lisle le 21/11/2018 09:02
et le Canard ficelé baillonné, muselé,
le saviez vous ? non !
depuis dimanche soir la Reunion a feu et a sang, ds 12 communes sur 24.
scènes d'émeutes en suite des gilets jaunes, par des jeunes tres jeunes désoeuvrés et chomeurs, et des retraités vivant de subventions, tant ils n'ont jamais travaillé.
et tous zamalisés ( cannabis , le lendemain maman "za mal" a la tete) et enrohmé ( rhum)

des voitures brulées, des flics impuissants , trop peu nombreux, des pompiers caillassés. des commerces pillés surtout sport smartphones et bieres..
au bout de 2 jours le prefet decrete un couvre-feu, inefficace et non respecté, des stations requisitionnées, arret des vols internationaux et nationaux..
le chef du GIPN a une main quasi-arrachée..

un seul média en parlait zinfos974.com, RIEN en metropole.. ni BFM ni Europe1 ni Ouest-France, malgré mes alertes-commentaires.
on a eu l'explication : "il ne fallait pas que ca se sache en métropole ni ds les antilles"... consigne du ministre de l interieur.. ne pas donner d idées..
au moin s a Moriss on sait, meme la MBC en cause

oui ici aussi et surtout, la vie est tres chère, car tout est importé à part le rohm et ladodo (biere). , l'essence est a un prix fixe fixé par laRegion, mais aux normes UE ( Maurice a du gazole de 4eme categorie , bon pour l afrique pourri.. a peine moins cher..) , les grandes surfaces vendent tres cher CAR
CAR il y a des tonnes de fonctionnaires mutés de metropole, pour leur fin de carriere, et ici ds les dom, ils beneficient d'une SUR remuneration de 53% ( 75 a mayotte), remontant au temps de Michel Debré, deputé, qui voulait faire venir des fonctionnaires, alors qu'il n'y avait ni Cases potables, ni telephone, ni avions ( bateau 3 mois).. et c'est resté, et ca coute 2 milliards / an a l'etat.

et aucun president n ose supprimer , car il y a tjrs une election à venir..
et donc les gdes surfaces en profitent, les zoreys ont les moyens..
20% de chomeurs , 50% sous le seuil de pauvreté.
heureusement ils sont en France, ils ont des aides des soins.. ce serait a Maurice ils soufriraient comme la moitié des mauriciens, ce pays "si beau qu il en arrive a cacher ses bidonvilles.."
ah au fait la JACLINE bretonne qui a posté son ras le bol sur facedebouc.. elle a un vieux 4*4 pourri.10l aux cent ! cherchez l'erreur.

bon les vols reprennent ce matin a Rolland Garros ( Sin-dny de la Renion)
et vous etes informés, et Europe1 en parle ce matin ..
j'attends la reponse du Canard Enchainé, celebre journal lanceur d'alertes Français pour savoir s'ils vont évoquer cette censure médiatique .
zinfos974.com


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.