Menu

Société

Ile Maurice : 8 navires échoués en 2 ans… c’est beaucoup


Rédigé par E. Moris le Vendredi 25 Février 2022



MV Wakashio
MV Wakashio
Les navires aiment Maurice. Un peu, beaucoup, à la folie… Ils ont tendance à s’approcher un peu trop près de nos côtes, de nos récifs ou même de nos bancs de sable. Cela commence à devenir un problème.

Un beau jour, quelqu’un qui possède une villa pieds dans l’eau pourrait soit retrouver un  paquebot dans son salon… ou alors réaliser que son salon fait désormais partie d’un paquebot. Impossible ? Pas pour quelqu’un qui aurait vu Speed II avec Sandra Bullock, Jason Patric (qui a remplacé Keanu Reeves) et Willem Dafoe.

Trêve de plaisanterie. En l’espace de 2 ans, 8 navires se sont retrouvés en difficulté quelque part au large de Maurice. Cela fait beaucoup, n’est-c e pas ? Oublions le Wakashio et les trois navires de pêche taïwanais de cette semaine. Il y a eu une série de navires qui se sont approchés un peu dangereusement de notre île. Il y a eu le Lu Rong Yuan Yu 588 qui, le dimanche 7 mars 2021, s’est retrouvé prisonnier des récifs au large de Pointe-aux-Sables.

Il y a aussi le MV Berge Jaya qui s’est retrouvé en difficulté à Pointe du Diable. L’échouage a été évité de justesse. Le 8 juillet 2021, c’est au tour du Victoria, un cargo battant pavillon libérien, d’avoir une panne de moteur au large de Pointe d’Esny. Le 12 juillet 2021, c’est le MV Skylight à rencontrer le même problème au large du Morne. Comment expliquer cela ?

Vendredi 25 Février 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.