Justice

Il obtient la liberté sous caution deux ans après la saisie record de drogue en 2017

Samedi 9 Mars 2019

L’Indien Sibi Thomas pourra de nouveau respirer l’air libre lundi.

Il avait été arrêté le 13 mars 2017, dans le sillage de la saisie record de drogue au port.

C’est à travers sa compagnie, Brilliant Resources Consulting Ltd, que plus de 100 kilos de drogue avait été acheminés à Maurice depuis l’Afrique du Sud à bord du navire MSC Ivana. Mais cette libération conditionnelle n’a pas été simple. La cour a rejeté à plusieurs reprises les motions de remise en liberté de ses hommes de loi.

Mes Pazhany Rangasamy et Shakeel Mohamed ont d’ailleurs eu recours à une révision judiciaire.

Dans son affidavit, l’Indien rappelle que la liberté est un droit qui ne peut être supprimé que dans des circonstances exceptionnelles et souligne qu’il ne peut quitter Maurice puisque son passeport est en possession de la police.

Le juge Pritviraj Fekna a accédé à sa demande mais a ordonné qu’il s’acquitte de deux cautions de Rs 200 000 chacune et signe une reconnaissance de dette de Rs 1 million.

Sibi Thomas doit aussi se rendre au poste de police de sa localité une fois par jour entre 7 heures et 20 heures.

Rappelons que Navind Kistnah et Geanchand Dewdanee avaient aussi été arrêtés dans le cadre de cette affaire. Ils sont toujours en détention et réclament la libération sous caution.

Rédigé par E. Moris le Samedi 9 Mars 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.