Menu


Société

Il faut sauver la peau du soldat Zouberr Joomaye


Rédigé par E. Moris le Samedi 25 Juillet 2020

Il faut toujours se méfier des bénévoles ! Le rôle joué par le docteur Zouberr Joomaye dans le contrat alloué à la firme Pack & Blister intrigue.



Des courriels, évoqués par l’opposition il y a une semaine, ont été publiés par un quotidien, qui montrent que le "frère" Joomaye, qui aimait tellement son pays et qui a travaillé bénévolement pour le gouvernement, a joué un rôle dans le contrat au coût de Rs 476 millions alloué à la firme espagnole.

Il aurait été l’intermédiaire entre les fonctionnaires mauriciens et la direction de Pack & Blister. 

Du moins, il faisait, comme l’a décrit le quotidien, le « garçon du courrier ». Mais ce qui est plus intriguant, c’est que le Dr Joomaye a participé à faire conclure le deal en l’espace de trois heures, bien qu'à ce jour, les 50 respirateurs artificiels n’ont toujours pas été reçus.

Joomaye soutient qu’il n’a jamais agi comme intermédiaire auprès de la firme espagnole Pack & Blister.

Le Senior Advisor au Bureau du Premier ministre, également porte-parole du National Communication Committee, soutient qu’il a été mandaté par le High Level Commitee, présidé par Pravind Jugnauth, pour vérifier la qualité des « ventilators » achetés lors de la période de confinement sous l’Emergency Procurement.

En plein confinement, le projet du Zouberr Jommaye avance petit à petit

Rappelons que Pravind Jugnauth lors d'une visite des lieux, sur le site de construction du pont suspendu reliant Sorèze et Chebel, le 15 juillet, s'est exprimé sur l'achat des médicaments.

"Le gouvernement a géré la crise de façon exemplaire."

Si l'opposition s'insurge sur le fait d'avoir passé des « Emergency Procurement » pour l'achat des médicaments et appareils de respiration artificielle, pour Pravind Jugnauth, c'était urgent de faire appel à une entreprise étrangère pour faire face à la crise sanitaire de la Covid-19.

Pravind Jugnauth reste sur sa ligne de défense, il dit ne pas comprendre les motivations de l’opposition et met en garde les médias qui selon lui, font des allégations gratuites à l'encontre de la compagnie espagnole. Il demande aux médias d'assumer leurs responsabilités quant aux accusations qui sont véhiculées.

Rappelons que Cerda Sanjuan Ramon est derrière la compagnie espagnole Pack & Blister. Celle qui a bénéficié des contrats pour la fourniture d'équipements médicaux au coût de plus de Rs 500 millions durant le confinement.

Rappelons également, que les limiers de l’Independent Commission against Corruption (ICAC) ont rendu une petite visite aux sièges du ministère de la Santé, du ministère du Commerce, de la State Trading Corporation et trois pharmacies, dont Hyperpharm. 

Deal de Rs 427 millions alloué à Pack & Blister sous les COVID-19 Emergency Procedures

Le Dr Zouberr Joomaye devra être en mesure d’éclaircir des pistes sur des liens entre Port-Louis et Madrid vu le rôle joué entre la firme espagnole Mediterranean Healthcare Supply Network (MHNS) et le ministère de la Santé avec, à la tête de celui-ci, le Senior Chief Executive Chetandeo Bhugun, le 29 mars dernier, soit neuf jours après que le pays soit passé en mode Lockdown.



 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.