Menu

Société

Il est né un 25 décembre le Divin enfant


Rédigé par E. Moris le Samedi 25 Décembre 2021



Le Divin enfant ! Né sous une bonne étoile avec une chance de cocu, Pravind Jugnauth est souvent comparé à Jésus-Christ himself !

Fraîchement élu, le nouveau président à la tête du conseil de district de Moka, Sudhir Soonarane s'était fait remarqué le 2 décembre de l'année dernière, avec une petite phrase qui marque la dévotion à son paroxysme au maître du jour. «Ce n’est pas une coïncidence que Jésus-Christ et Pravind Jugnauth partagent la même date de naissance soit le 25 décembre»

Feu Dhundeo Bahadoor disait jadis du père, sir Anerood Jugnauth, qu’il était « ene tigit plis tipti ki bondié ». Pas étonnant donc que Sudhir Soonarane, le nouveau président du conseil de district de Moka, fasse une comparaison douteuse entre Jésus-Christ et Pravind Jugnauth. Et cela, parce que les deux sont nés un 25 décembre.

Les médiacrates font preuve à l'égard de "Pravind1er", d'une servilité sans retenue. Entre fayotage chronique, on apprend que notre monarque est un demi dieu avec une cohorte de courtisans, ayant perdu le sens du ridicule.

Rappelez-vous, invité d'honneur à la célébration de la fête de Divali, organisée par la Sanatan Dharma Temples Federation à Moka au mois d'octobre, Pravind Jugnauth avait profité pour distiller son venin face à tous ceux qui n'ont pas encore fait preuve d'allégeance. Mais tout comme l'année précédente, le Premier ministre Pravind Jugnauth a eu droit de la part du président de la MSDTF, Bhojraj Ghoorbin, des éloges et des flatteries concernant sa gestion du Covid-19.

Bhojraj Ghoorbin avait déclaré non sans fausse honte : « Le Premier ministre est notre roi » et sa gestion du Covid selon lui peut faire pâlir les dirigeants planétaires...Ce qui fait dire que la seule mesure qui mérite d’être saluée est celle ayant trait à l’interdiction des cérémonies socioculturelles où le Premier ministre mi-homme, mi Dieu, devient the «best, east or west» de nulle part.

En ce jour de fête, le Premier ministre, Pravind Jugnauth fêtera ses 60 piges et bénéficiera d'une pension vieillesse. 
 

Samedi 25 Décembre 2021


1.Posté par Le Justicier le 25/12/2021 10:14
SAJ qui pissait sur tout et sur tous était ene tigit pli tipti ki bondié. PKJ d'abord PM imposte avant d'être "légitimé" par un tiers des votants est lui ene tigit plus tipti ki Jésus.
En outre c'est de loin le pire PM que notre pays aura connu. Si Navin Ramgoolam est connu pour son arrogance débordante, son favoritisme avéré avec sa Sounouk et autres, ce qui l'a conduit à sa perte en 2014, Pravin Jugnauth, alias Pinnokio, alias ti crétin est le champion incontesté du favoritisme, du népotisme et de la corruption qu'il a érigés à la hauteur d'une institution avec ses Yogida l'homme qui passe son temps à prier, Bibitepal son ministre qui ne sait rien comme ti crétin lui lui-même et les autres que l'on ne citera pas pour l'instant par charité chrétienne, Noël oblige.
2022 sera une autre année et si Dieu le veut l'année du nettoyage en profondeur de notre pays. Que nos prisonniers actuels sortent pour faire de la place à qui de droit. Amen.

2.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 25/12/2021 21:01
Dieu n'est pas hindou, sorry.
P.Jugnauth n'est qu'un mécréant.

3.Posté par kersauson de ( P.) le 25/12/2021 21:11
il y a Jesus Christ Notre Seigneur
et pinok19 notre Saigneur
celui qui a fait de la Star and Key enn ilot du 1/3 (1/4) monde, affamé malade sans emploi SANS AVENIR
si ce n est de sombrer sous les eaux comme Chagos l Anglaise, et Tromelin la Francaise

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.