Menu


Politique

Il aurait fallu lever le confinement soutient Bérenger


Rédigé par E. Moris le Lundi 18 Mai 2020



Pour Paul Bérenger, le fait de ne pas autoriser les gens à quitter leur maison, serait-ce pour aller se promener, faire de l’exercice ou respirer constitue (presque) un crime.

Ce qui lui fait dire que le vendredi 15 mai dernier, date du vote du Covid-19 Bill et du Quarantine Bill, « a été un jour bien triste pour le parlement et pour le pays ».

Paul Bérenger s’est une nouvelle fois exprimé ce matin, dans une vidéo postée sur sa page Facebook. Il est revenu avec son argument que le confinement pèse lourd sur la liberté, ainsi que la santé mentale et physique des gens. Il a surtout en tête les personnes âgées, les enfants et les victimes de violence domestique.

Il rappelle que d’autres pays lèvent le confinement même s’ils enregistrent encore des cas de Covid-19 et des décès.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.