Menu

Société

Il aime son CCID Kokil : « Je leur ai dit de vérifier la légalité de cette convocation »


Rédigé par E. Moris le Mardi 21 Juin 2022

Il avait fière allure dans l’uniforme. D’autant que cela faisait un moment qu’on ne l’avait pas pu ainsi.



 L’ASP Kokil, hier, a contesté sa convocation par l’équipe spéciale constituée pour enquêter sur les actes de torture allégués contre des policiers. Mais il ne faut pas voir cela comme un clash avec ses anciens collègues. Non, l’ASP Roshan Kokil voulait seulement les avertir qu’ils ont emprunté la mauvaise voie.

« Je leur ai dit de vérifier la légalité de cette convocation et d’assurer si ce n’est pas l’Independent Police Complaints Commission qui aurait dû me convoquer », a-t-il déclaré. Néanmoins, l’ASP Kokil souligne qu’il reste à la disposition des enquêteurs. Ce n’est pas pour rien qu’il est considéré comme le meilleur enquêteur du CCID. Du moins était ! Car jusqu’ici, Kokil a été transféré à la CID de Rivière-Noire. Là-bas, nul besoin de se creuser les méninges pour coincer les coupables.

Notons aussi que l’ASP Roshan Kokil a insisté qu’il est « intègre », qu’il n’a « rien à se reprocher » et enfin qu’il a fait ce qu’il fallait de la façon qu’il fallait. Notons qu’il a été convoqué pour indiquer quelle suite a été donnée à l’enquête ouverte suite à la remise d’une clé USB par Rama Valayden.

Mardi 21 Juin 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.