Politique

Husnoo libéré et évacué en même temps que les bulletins de vote...

Jeudi 7 Novembre 2019

Le ministre de la Santé sortant, Anwar Husnoo a été malmené par la foule en cette fin d'après-midi, à Port-Louis, dans la circonscription numéro 3 (Port-Louis Maritime/Port-Louis Est).

C'est sous très forte escorte policière qu'il avait trouvé refuge dans une salle de classe à l'école Dr Idrice Goomany face à une foule hostile.

C'est en quittant l’établissement scolaire faisant office de centre de vote que la tension a explosé entre les partisans politiques. La Special Supporting Unit (SSU) et les forces de l’ordre ont été mandés sur les lieux.

Plusieurs heures après l'incident, le ministre sortant et candidat de l’Alliance Morisien, a réagi dans l’enceinte de l’école :

«Pa finn ena okenn agresion physik anver mwa, me plito enn ostilite»

«Ti ena certes enn bouskilad me, ce n’est pas vrai de dire que j’ai reçu une claque. Je maintiens, je n’ai subi aucune violence physique».

Il a été évacué par la suite en même temps que les bulletins de vote sous forte escorte policière et ses sympathisants.

Rédigé par E. Moris le Jeudi 7 Novembre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.