Menu


Justice

Hurhangee n’obtient pas d’injonction…et devra se rendre au CCID


Rédigé par E. Moris le Lundi 21 Septembre 2020



Depuis qu’il a retourné sa veste pour se ranger dans le camp du MSM, Shameem Korimboccus a beaucoup gagné en crédibilité. Du moins pour la police !

Ainsi, après sa plainte consignée pour tenter de sauver son nouveau mécène, Sherry Singh, voilà que le CCID a démarré les convocations.

Rappelons que Shameem Korimboccus a évoqué, dans sa plainte, un complot dans le cadre de l’enquête de Top FM baptisée Sherrygate ! Le premier à recevoir une invitation pour aller faire la bise aux hommes du DCP Heman Jangi est l’avocat Ashley Hurhangee. Ce dernier a eu la bonne idée de ne pas se représenter lui-même, mais de retenir les services d’un bon homme de loi, soit Me Yousouf Mohamed.

Suite à la convocation reçue par Me Ashley Hurhangee, son avocat a fait des pieds et des mains pour avoir des détails sur les sujets qui seront évoqués avec son client. Mais la police garde le mystère dans les échanges de correspondance. Ce qui fait que Me Ashley Hurhangee a saisi la cour suprême pour demander une injonction afin de connaître les détails de sa convocation. Mais la juge Jane Lau Yuk Poon n’a pas accédé à la demande de l’avocat. En fait, elle a précisé qu’elle ne peut intervenir étant donné que ce n’est pas à un juge de dire à la police comment mener une enquête. De ce fait, Ashley Hurhangee est forcé d’honorer la convocation.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.