Menu


Un autre regard

[Humeur] Pravind Jugnauth viole le couvre-feu pour un dépôt de gerbes


Rédigé par E. Moris le Vendredi 1 Mai 2020



Capture écran
Capture écran
Une contravention pour Pravind Jugnauth et plusieurs autres ministres ! Alors que tout rassemblement est interdit, que les Mauriciens sont confinés chez eux, que ceux qui bravent l’interdiction pour aller de quoi nourrir leurs familles sont verbalisés et risque de voir de délit figurer sur leur certificat de caractère, le Premier ministre et plusieurs autres ministres, au lieu de donner l’exemple, se sont rendus sur la Place d’Armes pour un dépôt de gerbes devant la statue de Sookdeo Bissoondoyal. 

Le Commissaire de police a bondi de sa chaise et s’est presque arraché les cheveux. « En quoi ce dépôt de gerbes est-il prioritaire ? Mes hommes verbalisent à tour de bras les pauvres Mauriciens pour des petits déplacements. Quel exemple les ministres sont-ils en train de donner ? » s’est écrié Mario Nobin.

Après quoi, il a demandé à son adjoint, Krishna Khugroo, de verbaliser tout ce beau monde. Ce dernier, pressenti pour occuper le poste du no 1 de la police, s’est exécuté à contrecoeur, voyant le fauteuil lui glisser sous le nez, ou plutôt le postérieur ! « Misère », a-t-il clamé. Mais la police étant une force disciplinaire, le DCP Jhugroo a mis en exécution les directives de son supérieur, verbalisant tour à tour Pravind Jugnauth, Ivan Collendavelloo, Alan Ganoo, Nando Bodha et Leela Devi Dookun-Luchoomun. 

Évidaman, homme de caractère, Collendavelloo a déchiré la contravention devant le DCP Jhugroo. Ce qui lui a valu une nouvelle verbalisation pour obstruction. La ministre de l’Éducation n’a pu retenir ses pleurs, ayant dû être consolée par Ganoo et Bodha. 

Dans le cas de Renganaden Padayachy, le DCP Jhugroo a eu un pincement au cœur en le verbalisant. Le ministre des Finances, éduqué sur les réseaux sociaux, ne savait même pas qui était Sookdeo Bissoondoyal, n’ayant pas eu le temps de faire une recherche sur Google. 

Note : Pour ceux qui ne l’ont pas compris, c’est un texte humoristique. Mais à se demander tout de même quelle nécessité il y a avait à effectuer ce dépôt de gerbes en plein confinement. Le grand homme qu’est Bissoondoyal aurait compris.
 



1.Posté par KIPKA le 01/05/2020 18:15
Alors que cela aurit du etre fait...verbaliser tous les contrevenants.....mais..mais on est a Maurice....

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.