Menu


Politique

Huitième motion de blâme contre un Speaker à Maurice


Rédigé par E. Moris le Lundi 13 Juillet 2020



La motion d’Arvin Boolell contre le Speaker Sooroojdev Phokeer est la huitième qu’un élu dépose contre un président de la Chambre. Elle sera débattue ce mardi, durant la nuit, après l’adoption du Finance Bill.

Rappelons que le tout premier à déposer une telle motion était Jules Koenig, alors leader du Parti mauricien, dans ce qui était encore l’Assemblée législatif. 

Les deux prochaines motions de blâme ont été déposées par sir Gaetan Duval contre le Speaker Alan Ganoo en septembre 1982 et Cassam Uteem contre le Speaker Ajay Daby en mai 1985. Mais la motion la plus intéressante a été déposée en novembre 1990.

Pourquoi ? Parce qu’elle émane du Premier ministre qui voulait révoquer le Speaker qu’il avait lui-même fait nommer. Ce dernier, Ajay Daby, était opposé à une alliance MSM-MMM. 

Depuis, les quatre motions de blâme contre un Speaker ont été déposées par des travaillistes. Soit Razack Peeroo contre Iswadeo Seetaram en 1993, Navin Ramgoolan contre le même Seetaram en 1995, Shakeel Mohamed contre Maya Hanoomanjee en 2017 et maintenant Arvin Boolell contre Sooroojdev Phokeer en 2020.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.