Menu



Société

Hôtel Tamassa : Décès d'un patient dialysé en quarantaine, le témoignage choc d'une internaute


Rédigé par E. Moris le Mercredi 7 Avril 2021

Que peut-on attendre d'un ministre de la Santé qui n'a eu aucune parole de condoléances, de compassion, d'empathie envers un nouveau patient dialysé décédé en quarantaine ce mercredi.



Le ministre de la Santé lors du point de communication a évité de parler d'un nouveau décès survenu ce mercredi matin auprès d'un patient dialysé mis en quarantaine. Ce patient de l’hôpital de Souillac négatif au coronavirus était en quarantaine à l’hôtel Tamassa depuis 13 jours. Ce, après que plusieurs membres du personnel soignant et des patients dialysés de l’hôpital de Souillac ont été testé positif à la Covid-19. Il est décédé peu de temps après la fin de sa séance de dialyse hier soir. 

Le témoignage d'une internaute sur le patient dialysé décédé en quarantaine

«  Ma nounou qui travaille chez moi depuis 15 ans a perdu son mari ce matin. Son mari faisait parti des dialysés de Souillac. Il était négatif au Covid au jour 1 et 7 en quarantaine et devait sortir très bientôt. Sa santé était au mieux pour un dialysé. Totalement indépendant et actif les jours sans dialyse. Il disait à sa femme qu’il voulait vite rentrer car mal traité au Tamassa et qu’il avait très faim . Ce matin je vois dans l’express qu’un dialysé de Tamassa est décédé. Je lui envoie un message au même moment où elle reçoit un appel du ministère de la santé « on vous appelle pour les procédures ». Elle répond ne pas comprendre quelles procédures et on lui dit « ou mari in mort ». Elle ne sait ni quand ni de quoi jusqu’à maintenant. C’était dans les journaux avant qu’on la prévienne . Elle lui a parlé hier à 9 h30 du matin pour la dernière fois où il lui a dit qu’il partait pour sa dialyse ..... voilà où nous vivons !! »

Contaminés en raison de négligence médicale, les patients dialysés ont payé un très lourd bilan au Covid-19 

C'est le deuxième décès d'un patient dialysé en quarantaine depuis la contamination à grande échelle à l'hôpital Souillac, qui est toujours fermé temporairement. Six personnes ayant contracté le Covid-19 localement sont décédées depuis le 5 mars. Deux décès ont été officiellement considérés liés au coronavirus. Rappelons que suite à 35 patients contaminés à la Covid-19 enregistrés au niveau de l’hôpital de Souillac, 75 patients dialysés ont été placés en quarantaine. Par conséquent, l’hôpital de Souillac a été temporairement fermé. Les patients et le personnel de l’unité de dialyse ont été transférés dans des centres de quarantaine ou des hôtels.

Négligence médicale : 33 patients dialysés positifs à la Covid-19 en quarantaine

Deux patients qui étaient sous dialyse testés positifs au Covid-19 sont décédés, mais ne sont pas comptabilisés comme décédés par le virus. Les autorités mauriciennes disent se baser sur le protocole de l'OMS mais selon, a priori leur propre interprétation, ce que dénonce les professionnels de Santé.


 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.