Menu



Société

Hector Tuyau quitte la police : « Je suis heureux d'avoir été votre humble serviteur »


Rédigé par E. Moris le Samedi 15 Mai 2021



Hector Tuyau quitte la police :  « Je suis heureux d'avoir été votre humble serviteur »
L’assistant surintendant de police Hector Tuyau tire sa révérence à la force policière. Il prend sa retraite. Il l’a fait savoir sur Facebook. « Je suis heureux d'avoir été votre humble serviteur », a écrit l’ASP Tuyau sur sa page Facebook.

Beaucoup le connaissent depuis son affectation à la commission d’enquête sur la drogue. Il dirigeait l’équipe d’inspecteurs. D’ailleurs, il avait été le dernier témoin à déposer devant cette instance. Il avait alors affirmé : « La majorité de la mafia a été démasquée ! » Par la suite, il avait consigné une déposition pour dire qu’il sentait que sa vie était menacée. Beaucoup ont dit que c’était bel et bien le cas. Car un contrat aurait été mis sur sa tête.

Hector Tuyau ne laissait pas indifférent. En fait, Tuyau avait le tort d’avoir une grande gueule et l’autre tort de l’ouvrir un peu souvent. Ce qui fait qu’il a été impliqué dans nombre de polémiques. Il avait même eu maille à partir avec l’inspecteur Assad Rujub, ce qui s’était terminé par des dépositions à la police. L’inspecteur Rujub, autrefois loué pour sa performance à la tête d’une équipe de la brigade antidrogue, avait été beaucoup critiqué pour avoir assisté au mariage d’une personne très impliquée dans le trafic de drogue. 

Hector Tuyau, de son côté, a été baladé dans beaucoup d’unités de la police. Avant la commission d’enquête sur la drogue, il était affecté à l’Anti-Piracy Unit, rattachée à la brigade antidrogue. Mais avant, il avait travaillé à la brigade des jeux et d’autres unités encore. D’ailleurs, à l’époque où il dirigeait la brigade des jeux, il s’était retrouvé dans une grande polémique concernant le financement d’un déplacement de son fils malade à l’étranger pour des soins. C’est le bookmaker Jean-Michel Lee Shim qui a été le bienfaiteur. En pleine controverse, il avait déclaré qu’il n’avait pas aidé Hector Tuyau, alors inspecteur, mais Jocelyne, son épouse, qu’il connait depuis de longues années. Lee Shim disait n’avoir vu qu’un enfant qui avait besoin de soins ! 

Sa passe d’armes avec Ivan Collendavelloo est restée dans les mémoires. L’avocat, de toute son arrogance, lui avant lancé : « Ene zako kouma toi pas cone kote sorti pu vine donne l’ordre. CPE tone fail, ale aprane un peu maniere. Pa pense a cose to fine paret lor zournal tone vine ene hero ! » C’était en 2004. L’alliance MSM-MMM était au pouvoir, Paul Bérenger était Premier ministre et Ivan Collendavelloo était backbencher de la majorité gouvernementale. L’avocat-parlementaire de l’époque avait juré que la phrase qu’il avait prononcée contre Hector Tuyau n’était nullement raciste. Il soutenait avoir utilisé le terme « zako » comme on utilise le terme « zako » dans le langage courant. Un peu comme on peut voir l’innocence d’une personne en le regardant droit dans les yeux ! 

Tuyau parti, c’est la dernière des grandes gueules qui quitte l’uniforme de police (des moutons) !

Samedi 15 Mai 2021


1.Posté par kersauson de (p) le 16/05/2021 08:30
Hector .. les bons tuyaux
cousin de Huggy

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.