Menu

Société

Hausse inquiétante des prix des légumes, la responsabilité de l'Etat est engagé


Rédigé par E. Moris le Samedi 12 Mars 2022



L'autosuffisance alimentaire, c'est-à-dire la satisfaction de tous les besoins alimentaires par la production nationale montre ses faiblesses dans le pays. La responsabilité de l'Etat est engagé dans ce défi mondial.

Alors que le gouvernement utilise tantôt les conditions météorologiques, tantôt la guerre en Ukraine et les conséquences de la hausse du prix du carburant, comme excuse pour augmenter les prix de certains produits à Maurice, ce sont les consommateurs qui font les frais de ce manque d'anticipation.

Le prix des fruits et légumes flambe. Du marché au supermarché, en passant par les petits commerces, la tendance est à la hausse. Deux confinements plus tard, les Mauriciens sont asphyxiés. Aubergines, tomates, coriandre, cresson ou encore pomme de terre, sont actuellement devenus des denrées chers.
Les fruits sont hors de prix. Une banane vaut Rs 10. Une augmentation remarquée chez certains marchands de 30-40%.

Avec une saison cyclonique intense depuis le mois de janvier, la production de légumes a chuté. De nombreuses plantations ont été inondées. Pour la Small Planters Association, les prochaines semaines seront déterminantes. Raffick Chattaroo, le président de la Mauritius Planters Association, est quand à lui pessimiste, et prédit une pénurie sur le marché. L'autre alternative reste les légumes importés, mais là aussi le coût du fret a pris l’ascenseur et la dépréciation de la roupie n'arrange rien. Par ailleurs, l’augmentation du coût du transport sont les principales raisons de l’augmentation du prix de légumes. 

Abus des maraîchers qui vont gonfler les prix artificiellement ? Pas si sûr, si on s'intéresse à leurs frais dans la chaine de production. Commission aux encanteurs pour vendre les légumes, frais de transport pour livrer les légumes, augmentation du prix de fertilisants, facture de l’eau des camions-citernes pour irriguer leurs plantations, prix d’un sac en filet de nylon



Samedi 12 Mars 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.