Menu

Politique

Hausse des carburants : Navin Ramgoolam auprès des grévistes de la faim Nishal Joyram et Sanjeev Teeluckdharry


Rédigé par E. Moris le Samedi 19 Novembre 2022



@ Iza Iza
@ Iza Iza
À St Pierre hier, le leader du PTr a salué Nishal Joyram qui est ce samedi à son cinquième jour de grève de la faim. Navin Ramgoolam avait annoncé qu'il allait lui rendre une petite visite. 

« Il a raison. La classe des plus démunis est en train de souffrir atrocement. La classe moyenne est elle-même dans une situation peu enviable », a-t-il déclaré lors de son intervention. Il a déclaré que la Banque de Maurice est à genou. Et d'ajouter que le gouvernement endette davantage le pays. « Le tram se rendra à Côte d'Or, là où il n'y a pas d'habitants. C'est un bel endroit pour construire une prison », a-t-il déclaré.

Ce samedi, l’ex-Premier ministre, Navin Ramgoolam est allé à la rencontre du gréviste de la faim pour la baisse des prix des carburants, Nishal Joyram, à Port-Louis. Il a déclaré que « si sak Morisien realise ki li bizin fer, sa GM la pa tini sa! ».

Selon lui, « Les prix du baril a baissé de nouveau et continue de baisser. La première chose à faire est de baisser le prix de l’essence et du Diesel qui aura un effet cascade et redynamiser l’économie. La banque de Maurice est en banqueroute ». Concernant les propos du directeur de la State Trading Corporation (STC), Rajiv Servansingh qui a annoncé la couleur, grève de la faim ou pas, les prix des carburants ne vont pas baisser. Si baisse il y aura, ce ne sera qu'en janvier. Il est resté cependant un tantinet flou. Il a d'ailleurs déjà déclaré que les caisses de la STC sont vides et qu'il y a nécessité de les renflouer... d'abord et avant tout. 

Pour Ramgoolam, « ce que Servansingh  est venu dire est scandaleux, en disant qu’on ne pourra pas baisser le prix des carburants, car il faut payer les pensions. C’est un vol en plein jour! Li pe kokin dimounn. C’est la raison pour laquelle ce gouvernement doit partir au plus vite ».

Rappelons que Nishal Joyram a entamé une grève de la faim depuis le mardi 15 novembre, devant la cathédrale St-Louis à Port-Louis. Cet habitant de Souillac, qui est enseignant, souligne que l’action qu’il a entamée est plus importante que sa personne. Il a été rejoint par l'avocat Sanjeev Teeluckdharry.

Samedi 19 Novembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.