Menu

Politique

[Hausse des carburants] La réponse lapidaire et froide de Pravind Jugnauth au gréviste de la faim : « Monn fini reponn zot »


Rédigé par E. Moris le Dimanche 27 Novembre 2022



[Hausse des carburants] La réponse lapidaire et froide de Pravind Jugnauth au gréviste de la faim : « Monn fini reponn zot »
A la suite de la manifestation citoyenne dans les rues de la capitale pour la baisse du prix des carburants et l'appel du gréviste de la faim, Nishal Joyram, hier, samedi, la réaction du Premier ministre était très attendue.

Elle fut lapidaire, froide et dénuée d'empathie face aux questions de la presse : « Monn fini reponn zot ». Pravind Jugnauth a évoqué la lettre envoyée samedi, au comité de soutien du gréviste de la faim, Nishal Joyram. Elle portait la signature du secrétaire au cabinet. Entretemps, à en croire les priorités du jour du chef du gouvernement, c'était l’inauguration du complexe sportif et fitness MUGA à la Tour Koenig. Notons la présence de l'ancienne députée et ministre Roubina Jadoo-Jauboccus et celle de Ken Arian, sans compter la clique de chamchas habituelle en extase devant quelques appareils de musculation.

Dans la lettre envoyée au gréviste de la faim, on peut y lire que sur la question du prix de l'essence et du diesel, "Servansingh, le directeur général de la State Trading Corporation a déjà eu une réunion avec Nishal Joyram pour lui expliquer, en détail, le fonctionnement du mécanisme de tarification du pétrole. Que Callichurn, ministre du Commerce et de la Protection des consommateurs, a eu une réunion le 24 novembre 2022 avec les deux représentant du comité de soutien qui sont : Jayen Chellum et Salim Muthy au cours de laquelle le ministre leur a expliqué la position précise du gouvernement sur la question et le fonctionnement du mécanisme de tarification du pétrole. Et de conclure : "Dans les circonstances, nous ne pouvons qu'espérer que vous comprendrez la situation actuelle en ce qui concerne le prix des produits pétroliers et que le bon sens prévaudra."

Rappelons que Nishal Joyram a entamé une grève de la faim depuis le mardi 15 novembre, devant la cathédrale St-Louis à Port-Louis. Cet habitant de Souillac, qui est enseignant, souligne que l’action qu’il a entamée est plus importante que sa personne. Il est à son 13e jour ce dimanche. Sous sa tente, il a reçu la visite des membres de l'opposition. Si Nishal Joyram a expliqué que son combat n'est politique, il se réjouit toutefois que nombre de personnalités politiques lui aient rendu visite. 



Dimanche 27 Novembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.