Menu



Social

Grève de la faim des employés de la Rose-Hill Transport : en quête d’une solution


Rédigé par E. Moris le Mardi 9 Mars 2021



Une ex-employée et deux employées actuelles de Rose-Hill Transport sont en grève de la faim depuis la semaine dernière.

La première nommée, Angelica Bazerque, affirme qu’elle avait porté des accusations de harcèlement sexuel et d'attouchements contre un ancien supérieur.  Elle avait rapporté le cas à la direction, à la police et au ministère du Travail. C’est là, a-t-elle soutenu, qu’elle a commencé à recevoir des avertissements et qu'elle a finalement été licenciée.

Depuis qu’elles ont commencé la grève de la faim, les politiciens des partis de l’opposition et les syndicalistes viennent les soutenir.

Durant le week-end, le conseiller du PMSD Oliver Barbe leur a rendu visite. Ce lundi, c’est au tour de Rajesh Bhagwan et de Deven Nagalingum d’en faire de même. Désormais, c’est l’état de santé des grévistes de la faim qui pose problème. Une réunion entre les syndicats et des représentants de la direction et du ministère de la Santé est prévue ce mardi à 11 heures. Cela, afin de trouver une solution.

Du côté de Rose-Hill Transport, une réunion a eu lieu hier (lundi). Elle était présidée par Priscilla Balgobin Bhoyrul, du cabinet Dentons. Y participaient le secrétaire permanent du ministère du Travail, des représentants du syndicat, les grévistes, des représentants de la compagnie et une représentante de Gender Links.

Mardi 9 Mars 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.