Menu



Environnement

Greenpeace Africa veut une enquête de toute urgence


Rédigé par E. Moris le Jeudi 27 Août 2020



Il faut déterminer les causes du décès de 18 dauphins retrouvés sur les plages du Sud-est. C’est ce que soutient Greenpeace Africa dans un communiqué émis hier.

Happy Khambule, un de ses porte-parole, soutient qu’une autopsie transparente est une nécessité. L’organisme rappelle que le déversement d’huile peut avoir des impacts qui dureront très longtemps. Il souligne que non seulement les animaux marins, mais aussi les oiseaux sont à risque.

Jeudi 27 Août 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.