Menu



Société

Grand-Bassin : Nando Bodha victime de menaces en pleine séance de prières


Rédigé par E. Moris le Dimanche 28 Février 2021

« Pa kapav ena ‘gunda politics’ dan Moris. Mo ti vinn pou enn la priere». Visiblement secoué par cet incident, les paroles du député Nando Bodha résonnent parmi les séances de prières.



L'ancien ministre des Affaires étrangères et membre du Mouvement socialiste militant (MSM), a été victime ce dimanche à Grand-Bassin, d'une tentative d'intimidations et d'actes inqualifiables en pleine séance de prières.

Quatre hommes ont tenté à trois reprises de faire partir le député de la circonscription numéro 16 (Vacoas/Floréal), qui assistait à une séance de prières, organisée par la Mauritius Sanatan Dharma Temple Federation (MSDTF) dans le cadre de la fête Maha Shivaratri, qui sera célébrée le 11 mars prochain. 

Ces hommes ont qualifié Nando Bodha de "traître" avant de lui intimer l'ordre de partir. Nando Bodha a refusé de capituler mais compte parler de cet incident au commissaire de police avant éventuellement de porter plainte.

Notons la présence du Premier ministre, Pravind Jugnauth ainsi que son épouse, Kobita, l’Ambassadrice de l’Inde à Maurice, Nandini Singla parmi les invités. 
 



1.Posté par Franck Éric le 02/03/2021 10:37
J'ose espérer que le premier ministre trouvera les mots pour discréditer de tels actes.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.