International

Golden Globe Race : les deux skippers naufragés rentrent chez eux

Samedi 29 Septembre 2018

Vendredi dernier, le 21 septembre, alors qu'il participait à la Golden Globe Race, le voilier de Tomy Abhilash avait démâté, le conduisant à envoyer plusieurs appels de détresse alors qu'il se trouvait dans des conditions de mer extrêmes en zone de responsabilité SAR australienne.


Golden Globe Race : les deux skippers naufragés rentrent chez eux
Un deuxième voilier participant à la course, le « Hanley Energy Endurance », avait également démâté. Le skipper, Gregor McGuckin de nationalité irlandaise, avait demander à être évacué en raison de l’état de son voilier et de la route qui lui resterait à parcourir.

Tous deux ont été récupérés le mardi 24 septembre par le patrouilleur des affaires maritimes Osiris, dérouté à la demande du CROSS (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) Réunion.

Le mercredi 25 septembre, le médecin de la base Martin-de-Viviès sur l’île Amsterdam (Terres australes et antarctiques françaises) les avait pris en charge dès leur débarquement sur l’île d'Amsterdam, 

Abhilash Tomy, le skipper indien, sérieusement blessé, a fait l’objet à son arrivée d’un bilan médical complet. L’état de santé du skipper indien s’est progressivement amélioré et il peut dorénavant marcher.

Les deux skippers ont désormais été évacués par hélicoptère : l'Irlandais Gregor Mc Guckin a été transporté jeudi matin vers la frégate australienne « HMAS Ballarat » qui fait maintenant route vers Freemantle en Australie.

Quant à Tomy Abhilash, il a également été évacué par hélicoptère, mais vers la frégate indienne INS « SAPTURA » et non pas vers Maurice comme annoncé dans un tweet par la ministre indienne.

 

Rédigé par E. Moris le Samedi 29 Septembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.