Menu

Société

Gilbert Gnany claque la porte de Statistics Mauritius


Rédigé par E. Moris le Mardi 6 Juillet 2021



Ce n’est pas la première fois que le président de Statistics Mauritius claque la porte. Mais cette fois, il a bien des raisons de le faire. Gilbert Gnany n’est plus le chairman de la dernière institution publique « crédible et indépendante » (Bérenger dixit). Il a soumis sa démission au président de la République lundi. 

La raison est toute simple. Il n’accepte pas le fait que l’institution ait changé ses prévisions sur la croissance pour l’année calendaire 2021 en l’espace de deux jours. Le 28 juin, dans un document, l’organisme évoquait une croissance de 4,4% pour l’année calendaire 2021. Deux jours plus tard, soit le 30 juin, l’organisme évoquait cette fois-ci 5,4%. 

Gilbert Gnany, qui est Chief Strategy Officer and Executive Director de MCB Group Ltd, peut se permettre de claque la porte avec fracas. Soulignons que le ministère des Finances est accusé d’être intervenu auprès de Statistics Mauritius pour cette révision. La démission de Gilbert Gnany semble accréditer ces allégations. Notons que peu de personnes nommées par ce gouvernement ou un autre auraient soumis leur démission pour exprimer leur mécontentement.

Mardi 6 Juillet 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.