Menu



Opinion

Gestion de la crise Covid : Impréparation et manque d'anticipation du gouvernement mauricien


Rédigé par E. Moris le Dimanche 21 Novembre 2021



La situation sanitaire ne cesse de se dégrader, isolant un peu plus Maurice avec les pays voisins. Suite à la recrudescence des nouveaux cas de Covid-19, et la violence meurtrière du variant sud-africain les autorités malgaches suspendent leurs vols commerciaux à partir du 27 novembre vers Plaisance. L'île de La Réunion, invite pour sa part, sa population de limiter ses déplacements pour que la situation soit sous contrôle.

Un coup dur pour le pays, qui vient juste de rouvrir ses frontières au tourisme après 18 mois et deux confinements. La situation s'est aggravé de manière inquiétante depuis deux mois, soit avant d'accueillir les touristes. À tel point, que le gouvernement a décidé d'en appeler à l'aide de la France pour assurer ses besoins en oxygène médical en raison de l'afflux de patients dans les hôpitaux et pour palier au pic épidémique. Un appui matériel et humain a également été formulé.

Plus de 1200 nouveaux cas de covid en une semaine et 85 décès, le système de Santé est au bord du crash. Le manque de personnel est criant dans les hôpitaux à travers l'île. Après le scandale de la prise en charge des personnes dyalisées lors du deuxième confinement, ce sont les centres de réanimation et de soins intensifs qui sont dans la tourmente. Alors que plus d'une cinquantaine de patients se trouvent aujourd'hui dans un état critique, l'appel à l'aide lancé par les autorités mauriciennes, ne cesse de nourrir les polémiques concernant l'impréparation et le manque d'anticipation du gouvernement sur la gestion de la crise.   

Ironie, l'île Maurice s'était mobilisée pour mettre en place une opération de solidarité exceptionnelle en soutien au peuple indien, durement touché par la pandémie de Covid-19, en convoyant 200 générateurs d'oxygène médical par un vol d'Air Mauritius en avril 2021. Madagascar avait aussi bénéficié de la solidarité mauricienne en période de crise sanitaire liée au Covid-19, avec un don de 100 bouteilles d’oxygène, cinq millions de gants à usage unique, 25,000 lunettes et 10,000 écouvillons.

Que s'est-il passé depuis ? Comment est-on arrivé à cette situation ? Le Dr Zouberr Joomaye, conseiller "bénévole" au Bureau du Premier ministre, porte-parole du comité santé et président du comité mauricien de vaccination, invité sur une radio privée, avait affirmé encore récemment qu'il n'y avait et ne pouvait avoir de manque d'oxygène du côté des hôpitaux à travers le pays.
 

Dimanche 21 Novembre 2021