Menu


Société

Gérard Sanspeur se paye la tête de Pravind Jugnauth : " He lied, He lied..."


Rédigé par E. Moris le Mardi 30 Juin 2020



Gérard Sanspeur n’est plus le président de Landscope (Mauritius) Ltd. Son contrat n’a pas été renouvelé par le nouveau ministre des Finances, Renganaden Padayachy, nouveau « blue-eyed boy » de Lakswisin.

"Padayachy est le maillon le plus faible du gouvernement" signé Gérard Sanspeur

Le moins qu'on puisse dire, celui qui était proche de Pravind Jugnauth a donc beaucoup de temps à publier ses critiques et ses "analyses" politiques sur les réseaux sociaux et de régler ses comptes.

Un ego aussi boursouflé que le sien, ne pouvait pas passer à côté de la débâcle du moment. 

Celui qui grâce à différentes nominations, missions à l’étranger touchait au moins au bas mot, un million de roupies par mois en sus de divers avantages (voiture de fonction et d’une allocation pour son carburant avec en prime éligible à un bonus de deux mois à la fin de chaque année contractuelle), est en total roue libre sur les réseaux sociaux.

Sa dernière punchline est en rapport au document de la BAD concernant le scandale de la Centrale de Saint-Louis :

"HE LIED, HE LIED
A report cannot be PARTLY CONFIDENTIAL.
Just as a mother cannot be a little pregnant , a report is either CONFIDENTIAL OR it is NOT CONFIDENTIAL.
If the report was CONFIDENTIAL then no information at all should have been released ( leaked ?) from the report. 
Once a Liar , always a liar ."


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.