Menu



Politique

Gayan pas invité à une réunion d’état-major du Muvman Liberater


Rédigé par E. Moris le Mardi 14 Septembre 2021



Ben dis donc ! Comment peut-on être leader adjoint d’un parti, même si ce n’est que sur papier et que le parti est mort-vivant, et ne pas être invité à une réunion d’état-major ? C’est la question que pose Anil Gayan.

Il est, rappelons-le, le leader adjoint du Muvman Liberater et ne comprend pas « l’oubli » de son ex-leader Ivan Collendavelloo. Pour lui, c’est un genre d’expulsion de facto. Il ne compte pas en rester là. Anil Gayan envisage une action en justice. Pour réclamer quoi d’ailleurs ?

Mardi 14 Septembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.