Menu

Politique

Fuite des papiers du PSAC : La ministre de l'Education, Leela Devi Dookun-Luchoomun campe sur ses positions


Rédigé par E. Moris le Samedi 25 Juin 2022

La ministre de l'Education, Leela Devi Dookun-Luchoomun, amaigrie, était face à la presse ce samedi.



Une énième conférence de presse pour défendre sa paroisse alors que les scandales s'accumulent dans le secteur de l'Education. Après les allégations d'abus sexuels sur des enfants vulnérables dans un établissement spécialisé, la fuite des papiers d'examens du PSA donnent de sueurs froides.

Selon la ministre, le senior research and development officer du Mauritius Examinations Syndicate (MES) accusé d’avoir tenté de voler des documents confidentiels liés aux prochains examens du Primary School Achievement Certificate (PSAC) aurait été stoppé par un collègue. Leela Devi Dookun-Luchoomun, clame à qui veut l'entendre, qu'il n’aurait donc pas eu le temps de subtiliser ces informations confidentielles. Et pour conclure, s'alignant sur une ligne de défense assez bancale, « les papiers n’avaient pas encore été finalisés et envoyés en Angleterre pour être imprimés. Il n’y a donc pas eu de fuite des papiers des examens »

Rappelons que l'Entente de l'Espoir a aussi tenu une conférence de presse ce samedi. Nando Bodha est revenu sur la fuite alléguée des papiers d’examens. Il a d’abord tiré à boulets rouges contre la ministre de l’Éducation. « Elle a déclaré au Parlement qu’il n’y avait pas eu de fuite car il ne s’agissait pas de documents finaux qui ont été envoyés à Cambridge pour être imprimés. Or, tout le monde sait qu’il y a eu fuite. C’est clair », a-t-il déclaré. 

Nando Bodha a ajouté que cela concerne une trentaine de questionnaires concernant 7 sujets. Il a expliqué que, depuis, tout a été cadenassé et l’on essaie de banaliser la situation. Mais il a déploré le fait que la crédibilité du Maurtius Examinations Syndicate a été grandement entamée. Pour lui, il faut la rétablir. De ce fait, il a demandé la démission de la directrice du MES, Brenda Thanacoody-Soborun, pour incompétence. On ne peut, dit-il, sacrifier l’avenir de nos enfants. C’est encore une preuve, selon lui, que le pays est sens-dessus-dessous !

 

Soulignons que le député Eshan Juman a publié des documents montant qu’il y bel et bien eu fuite de documents. Ces documents indiquent qu’un employé du Mauritius Examination Syndicate a eu accès aux papiers d’examens de Grade 4, du PSAC et de Grade 9. Le Senior Research Officer a sauvegardé des documents sur une clé USB. 38 questionnaires et d’autres informations ont été trouvés sur cette fameuse clé USB. 

Samedi 25 Juin 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.