Menu


Société

Fraude alléguée à Landscope Mauritius : Naila Hanoomanjee parle d'« allégations farfelues»


Rédigé par E. Moris le Vendredi 10 Juillet 2020



Fraude alléguée à Landscope Mauritius : Naila Hanoomanjee parle d'« allégations farfelues»
Celle dont le salaire a été révélé à l'assemblée nationale la semaine dernière, continue de faire polémique. 

A la suite d'une nomination accablante alors que dans une naïveté sans égale, elle avait affirmé de son propre aveu, qu'elle ne savait même pas que le poste existait. La fille de Maya Hanoomanjee, ancienne Speaker de l'Assemblée et accessoirement la tante du Premier ministre, continue de nous réserver des surprises dont elle a le secret.  

La gestion de Landscope a été confiée à Naila Hanoomanjee dont la soeur et ses "biscuits" ont scandalisé l'opinion publique.

La CEO de Landscope, toucherait Rs 273 000 par mois pour sa seconde année à ce poste depuis 2018. Outre ce salaire, la CEO a droit à une voiture de fonctions. Les frais de réparation et de maintenance sont à la charge de Landscope Mauritius Ltd. Elle a, par ailleurs, droit à une Driver’s Allowance mensuelle de Rs 8 400, une Petrol Allowance mensuelle de Rs 13 000 et enfin, une Entertainment Allowance de Rs 20 000. 

Mais les attaques dont elle fait l'objet sont bien plus graves.

En effet, Gérard Sanspeur soutient sur les réseaux sociaux, que deux terrains appartenant à l’État valant quelque Rs 8 milliards ont été illégalement transférés à deux sociétés au profit d’une poignée d’autres par Landscope, en 2019. Il demande ni plus ni moins la révocation du board et celle de la CEO, Naila Hanoomanjee.

«Il n’y a jamais eu de transferts des terres de l’État au coût de Rs 8 milliards à des promoteurs». 

Naila Hanoomanjee parle d’allégations sans fondement de Gérard Sanspeur et ajoute qu’elle compte saisir la justice. Gérard Sanspeur serait selon elle un «attention seeker.»

Gérard Sanspeur, a invité le Premier ministre de révoquer le «board» de Landscope et sa  «Chief Executive Officer» (CEO) pour les irrégularités de nature criminelle.

Les actifs de Landscope Mauritius sont d’un montant de Rs 11 milliards. «Ce ne sont que des accusations farfelues de dire que des actifs valant Rs 8 milliards ont été transférés à deux promoteurs», dit-elle.

Dans un communiqué, Landscope Mauritius « nie catégoriquement les allégations directes et voilées» . La direction de Landscope Mauritius affirme également qu’à ce jour « aucun des transferts de terrains mentionnés dans l’article n’a eu lieu. Ces faits sont vérifiables ».

 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.