Menu

International

[France] Justice pour la Mauricienne Shaïna, ses agresseurs condamnés pour viol collectif


Rédigé par E. Moris le Mercredi 2 Mars 2022



(Photos : archives – Facebook)
(Photos : archives – Facebook)
Shaïna Hansye, une jeune fille d'origine mauricienne, dans l’Oise, a été retrouvée brûlée dans un cabanon abandonné d’un jardin ouvrier, à l’âge de 15 ans, en 2019. Le meurtrier présumé venait d’apprendre qu’elle était enceinte de lui.

Avant cela, la jeune fille avait été victime d’un viol collectif en 2017 à l'âge de 13 ans, commis par d’autres garçons de la cité, et avait eu le courage de porter plainte. C’est ce volet qui a été jugé les 31 janvier et 1er février, à huis clos.

Trois des quatre prévenus ont été condamnés par le tribunal le 1er mars : deux d’entre eux ont écopé d’une peine de 12 mois de prison avec sursis et un troisième à huit mois avec sursis. Le quatrième accusé a été relaxé.

Violée, poignardée et brûlée vive : l’effroyable calvaire de Shaïna Hansye

Shaïna, c’est l’histoire d’une adolescente devenue martyre de la cité du Plateau Rouher à Creil. Victime d’un viol collectif à l’âge de 13 ans, tabassée deux ans plus tard, elle finira poignardée et brûlée vive. Elle venait d’apprendre qu’elle était enceinte.

La découverte macabre est faite dimanche 27 octobre 2019. Des débris, restes de fête et ossements humains sont découverts par les policiers dans un cabanon isolé en tôle rouillée de la cité creilloise du Plateau Rouher. 

Son calvaire débute en août 2017, raconte le journal Le Monde. Elle est violentée et violée par trois jeunes hommes au fond d’une polyclinique désaffectée. Elle venait d’entamer une relation affective avec Djibril qu’elle a rencontré à la sortie de son collège. Il commence à la frapper et la force à se déshabiller pour la prendre en photo. Menaces de diffusion des clichés et chantage au rapport sexuel s’ensuivent. Le 31 août 2017, elle cède et se rend accompagnée de sa meilleure amie Maeva dans une polyclinique désaffectée en ruines à La Cavée. Elle est entraînée dans un recoin de l’hôpital par son petit ami. Deux autres de ses amis sont présents. Ils la déshabillent, la violentent, la filment et tentent de la violer. 

Djibril est placé en garde à vue puis mis en examen. Il est relâché peu après. Des mois s’écoulent avant qu’elle ne recommence à vivre pleinement. Son histoire avec Djibril ne s’arrête malheureusement pas là. Ce dernier la tabasse le 1er mai 2019 alors qu’il la croise accompagnée de sa meilleure amie.

En 2019, elle rencontre son dernier bourreau. Le suspect est un lycéen de 17 ans. Elle découvre qu’elle est enceinte. Lui n’est pas d’accord et n’assume aucunement cet enfant. Le 25 octobre 2019 à 21 heures, Shaïna quitte pour la dernière fois le domicile familial. Son corps est retrouvé calciné dans le cabanon, deux jours plus tard.

Il est mis en examen pour assassinat et incarcéré dans le quartier pour mineurs du centre pénitentiaire de Liancourt. La famille de Shaina vient de l’île Maurice, pratique un islam modéré, et se décrit comme moderne et ouverte. 

Mercredi 2 Mars 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.