Menu



Météo

Formation d'une tempête tropicale : Il ne faut pas trop s'Ambali?


Rédigé par Météo Maurice le Dimanche 1 Décembre 2019

Le risque de formation d'une tempête tropicale au cours des prochains jours est toujours d'actualité même si l'incertitude demeure.



Les conditions sont favorables à l’intensification du système. Néanmoins, une formation jumelle au Nord du système retarde son développement.

Les conditions environnantes deviennent plus favorables à son développement à partir de ce lundi. Ainsi, le stade de dépression tropicale sera atteint en début de semaine prochaine et le stade de tempête tropicale modérée entre mardi et mercredi prochain.

Trajectoires 

A ce stade de la formation, il est impossible de prévoir la trajectoire exacte prévue pour ce système. Une incertitude plutôt marquée demeure sur son avenir et son éventuelle trajectoire.

Le modèle européen creuse le système un peu plus tôt (entre lundi soir et mardi) et l'envoie plus à l'ouest vers le canal du Mozambique. Le modèle américain estime pour sa part que le développement serait plus tardif avec une trajectoire plus à l'est, pour un passage sur Madagascar ou encore dans le canal du Mozambique.

Les modèles devraient graduellement s’accorder au fur et à mesure que le système se développe. On devrait donc y voir plus clair vers lundi soir ou mardi matin.

La zone suspecte 91S dans le secteur des Seychelles, toujours sous surveillance en raison de la persistance du risque de formation future de tempête tropicale même si elle prend son temps pour se développer. Si on observe peu d'évolution au cours des dernières 24h, l'activité convective (orageuse) persiste dans la région des Seychelles et le contexte est propice à la cyclogenèse.

Dans l'immédiat, il n'y a aucun danger pour les terres habitées. Mais les habitants du Nord de Madagascar et de l'archipel des Comores, devront garder un oeil attentif sur cette zone suspecte étant donné la proximité du système.

Cette longue période d'attente pourrait prendre fin en début de semaine prochaine. La zone suspecte 91S pourrait commencer à se décider et les modèles de prévision se mettre d'accord. À suivre...