Menu



Un autre regard

[Fleur de Lotus] Guide de Survie du Fonctionnaire


Rédigé par Fleur de Lotus le Mercredi 26 Mai 2021



Ce petit guide est destiné aux aspirants fonctionnaires de l’Etat mauricien et à ceux déjà en service.

Oubliez la déontologie, la réserve, les obligations et les droits du fonctionnaire, cela ne s’applique pas chez nous. Ici, c’est un champ de guerre avec une seule et unique loi, ‘tuer ou être tué’. Et tout comme pour le normal, il existe le paranormal… pour les institutions étatiques on retrouve les paraétatiques… Ce guide s’applique aussi à ceux travaillant dans les corps paraétatiques… Même si c’est le grand cosmos qui décide de ce qui s’y passe. 
 
Si vous êtes nés dans une famille politisée, si vous avez un nom de famille qui cartonne et si vos anciens savent pronostiquer les élections pour ensuite maintenir une allégeance au parti gouvernant, vous êtes fait pour la fonction publique. C’est dans votre ADN ! Sinon pour accéder à un post, il est impératif d’avoir un bon piston ou alors, tout simplement, il faut savoir graisser les bonnes pattes. Mais faites attention aux petits escrocs. Ces derniers courent les rues en ce moment. Mais si vous êtes parentés à un ministre, jackpot !!!, les portes du service public vous accueilleront.
 
Suivez ce petit guide et vous brillerez dans la fonction publique mauricienne.
 
1. Soyez très actifs dans les associations socio-culturelles. C’est la règle d’or ! Une obligation si vous aspirez à une carrière de fonctionnaire ! Et choisissez un membre du gouvernement comme invité d’honneur pour les cérémonies religieuses et autres commémorations, votre parcours professionnel sera riche et vous aurez un franc succès. Mais attention, ne reproduisez pas les erreurs du président du Mouvement Solidarité Rajput, Kaviraj Sahadeo. Choisir le leader du Parti Travailliste comme invité d’honneur a été synonyme de transfert punitif. 
 
2. Oubliez vos diplômes et vos certificats. Brulez-les, ils ne servent à rien sur ce terrain miné, votre parcours dépendra de vos aptitudes à faire des léchouilles. Slurp Slurp…  
 
3. Ne montrez jamais vos compétences professionnelles. Car en se faisant, votre chef ou votre ministre de tutelle risque de passer pour un pistolet à eau, et vous un bazooka. Vous allez vous faire taper sur les doigts. Prenez l’exemple du bon Dr. Gujadhur. A côté de lui, le Dr. Kailesh Jagutpal s’apparente à un charlatan. Et ses propos sur la distanciation sociale dans les transports en commun justifient amplement cette observation. 
 
4. Syndiquez-vous, mais pas trop, hein ! Rappelez-vous des transferts punitifs à répétition d’Hector Tuyau pour avoir eu le toupet de demander la création d’un syndicat des policiers. Et surtout pour sa grande gueule. Ou encore le transfert de Soondress Sawmynaden, ancien recteur du collège Dr. Maurice Curé et ancien président de l’Union des recteurs et des assistants recteurs, quelques semaines avant son départ à la retraite. Le syndicalisme dans la fonction publique est un met délicat. Glissez avec la vague et le PRB réalisera vos rêves les plus fous. 
 
5. Acceptez sans broncher quand on vous demande de valider un dossier ou de délivrer une licence/autorisation. Souvent ces ordres seront verbaux et il n’y aura pas de traces écrites. Mais s’il y a une couille par la suite, vous serez responsable. Mais faut pas s’inquiéter, vous serez suspendu… temporairement. Votre salaire sera versé comme d’habitude en fin de mois. Et vous retrouverez votre poste d’ici peu. C’est bien connu, après avoir fait une grosse connerie, le chat grimpe dans l'arbre. Et le fonctionnaire, dans la hiérarchie. 
 
6. Patientez et utilisez la deuxième règle d’or, l’ABC! Assizer Bez Cash ! Tout simplement parce que vos compétences ne comptent vraiment pas, la méritocratie n’existe pas et c’est soit l’ancienneté, soit le ‘backing’ qui primera pour l’évolution de votre carrière.
 
7. Adaptez-vous à un rythme nonchalant, détendu et à l’aise. Sinon vos collègues les plus expérimentés vous sortiront le classique ‘To pe gate travail la !’ Insistez et vous deviendrez le vilain petit canard du département. Comme le disait Coluche, ‘Mon père était fonctionnaire et ma mère ne travaillait pas non plus’.
 
8. Soyez toujours bien habillés. Gardez toujours une trousse de maquillage ou une cravate à portée de main. Si votre ministre participe à une inauguration ou à une conférence de presse, tôt ou tard, vous serez amené à jouer le rôle de tacon, de ‘bouche trou’ lors de ces évènements pour avoir de belles images de salles bien remplies pour la MBC.
 
9. Protégez-vous à tout moment et ne succombez pas à la naïveté de croire qu’on vous veut du bien. Si on vous donne des responsabilités, c’est qu’il y a anguille sous roche. Si toutefois vous prenez l’initiative d’enclencher quelque chose de nouveau et que c’est un succès, c’est votre supérieur qui s’accaparera tous les éloges. Si c’est une merde, c’est vous qui en hériterez… à vie.
 
10. Les Chairmans sont vos nouveaux dieux. Ces personnages sont pour la plupart des parents, des amis, des agents… sans aucune connaissance de votre travail, mais ils sont les nouveaux experts locaux. Même à temps partiel, ils dicteront votre vie au quotidien. Slurp Slurp… Soyez un bon lécheur, un bon chatwa, ça paie. 
 
11. Ne critiquez jamais le gouvernement. C’est connu que le fonctionnaire a une obligation de réserve. Mais votre entourage professionnel se compose de charognes qui ne cherchent que des opportunités pour vous descendre et pour passer au-dessus, pas par compétence, mais par des techniques chatwaiennes plus sombres. Ils vous inciteront à parler. 
 
12. Left Right Left, acceptez et obéissez sans broncher… toujours !  
 
En utilisant ce guide, votre avenir dans la fonction publique est garanti. Le jour viendra où vous ne serez plus la proie mais le prédateur… Vous serez amenés à siéger sur des comités qui ne servent à rien car les décisions sont déjà prises. Mais vous serez bien payé pour votre participation silencieuse. 
 
Un guide pour les travailleurs du secteur privé est en préparation. Détrompez-vous, l’herbe n’est pas plus verte ailleurs. Pour vous encourager dans cette mésaventure je vous propose la chanson ‘Toy Soldiers’ de l’excellent Eminem, une reprise de la chanson originale de Martika.  
 
Step by step, heart to heart
Left right left, we all fall down
Like toy soldiers

Mercredi 26 Mai 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.