Menu

Politique

Finalement, 12 élus expulsés et seul Rajesh Bhagwan named


Rédigé par E. Moris le Jeudi 7 Juillet 2022

Si les parlementaires du monde entier ont assisté à la séance de mardi dernier au Parlement, ils ont sûrement dû rigoler un bon coup. Et aussi se demander si le terme « Mauriciens » n’équivalait pas à « Martiens ».



En tout cas, ce qui s’est passé mardi frise le ridicule. À tel point que le Speaker de l’Assemblée nationale a été forcé de revenir sur ses « I name you », lancés à la pelle. Ainsi, alors qu’il avait « named individually » tous les députés, Sooroojdev Phokeer a finalement converti cette sanction, qui est suivie d’une suspension, en simple expulsion.

Ce fut le cas de 12 parlementaires. Le 13e élu, Rajesh Bhagwan, de son côté, est toujours named. Il a écopé d’une suspension de deux séances outre la séance du jour. Cela, après une motion de Steven Obeegadoo. Cette sanction sera levée s’il présente des excuses. Mais il a déjà indiqué qu’il n’allait pas le faire. Soulignons que cela concerne les expulsions après la reprise du parlement, soit pour avoir brandi une pancarte réclamant la démission du Speaker. Pour ce qui est des expulsions du matin, la sanction est maintenue.

Jeudi 7 Juillet 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.