Faits Divers

Fin de cavale pour le fugitif Vishal Shibchurn

Vendredi 16 Novembre 2018

Cet enfant terrible du Sud ne cesse de faire parler de lui ! L’ancien pompier Vishal Shibchurn, impliqué dans plusieurs cas au pénal, avait été arrêté pour non respect des conditions de sa liberté conditionnelle.


C’est accompagné de son homme de loi, Me Kailash Trilochun, que Vishal Shibchurn s’est rendu à la Criminal Investigation Division de Rose-Belle, ce vendredi 16 novembre.

Vishal Shibchurn est recherché depuis samedi par la Criminal Investigation Division (CID) de la division Sud. 

Il lui est reproché de ne pas s’être présenté, entre 6 heures et 18 heures, au poste de police de Cent-Gaulettes. Or, c’est l’une des conditions de sa remise en liberté qui lui a été imposée par le tribunal de Mahébourg. 

Cet ex pompier est suspecté d'être impliqué dans de violents incidents à Gros-Billot, New-Grove, dans la soirée du samedi 3 novembre. 

Une vingtaine de personnes encagoulées avaient saccagé une maison. 

L’un des malfaiteurs est un jeune homme de 18 ans, répondant au nom de Varun Goinda et habitant Surinam, il avait balancé le nom de Vishal Shibchurn aux enquêteurs de la CID. 

Varun Goinda a changé de version à plusieurs reprises, mais lors de sa déposition jeudi, il a avoué sa participation dans la maison saccagée à Gros Billot. Il avait d'ailleurs été blessé par balles.  

Le lundi 12 novembre, les policiers semblaient détenir une piste concernant la planque de Visha Schiburn à la suite de quelques informations, ils ont fait une descente dans un camp désaffecté de Le Val. 

Le suspect a pu malheureusement s’enfuir en empruntant un sentier à bord d’un 4 x 4, avant d’abandonner le véhicule pour continuer sa fuite à pied. Malgré l'aide de l’hélicoptère de la police, les officiers sur le terrain avaient perdu la trace du fugitif. 

Il semblerait que Vishal Schiburn s'est décidé de son propre chef à se rendre en présence de son avocat. 

Lire également :

https://www.zinfos-moris.com/Qui-est-Vishal-Shibchurn-l-ex-pompier-en-liberte-conditionnelle-qui-accuse-un-officier-de-police-de-vol_a256.html


 

Rédigé par E. Moris le Vendredi 16 Novembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.