Menu

Politique

Fête nationale : Une image vaut mille mots !


Rédigé par E. Moris le Dimanche 12 Mars 2023



Fête nationale : Une image vaut mille mots !
Alors qu'une petite clique s'est réfugiée au Château de Réduit à l'occasion des célébrations de la fête nationale, c'est au Caudan Waterfront, à Port-Louis, qu'une cérémonie de levée du drapeau, a été organisée par les membres du PTR-MMM-PMSD. Les discours des différents leaders qui ont su donné un peu de sens à cette journée vécue comme la plupart des Mauriciens, comme une journée "normale". Agaléga, Saint Brandon, Rodrigues, Chagos et Tromelin ont aussi été mis à l'honneur. Nous y reviendrons.

En effet, les célébrations des 55 ans de l’indépendance et les 31 ans de la République cette année, sont aussi tristes que durant les quatre dernières années. Pas de défilé sur le Champ-de-Mars ni de feu d'artifice en soirée, pas invité d’honneur, pas de concert populaire ce dimanche.

Une journée nationale bradée. Les caisses de l'Etat sont vides à force d'accomplir des projets faramineux aux conséquences dramatiques tant au niveau de la dette publique qu'au niveau de l'économie. Ce dimanche donc, il y a eu une cérémonie pince-fesse avec amuse bouches à gogo au Château de Réduit, avec parlementaires et anciens, des membres des corps diplomatiques, la cheffe juge Rehana Mungly-Gulbul, le Commissaire de Police Anil Kumar Dip, l'ancien Président Cassam Uteem, ainsi que les anciens vice-Présidents de la République, Raouf Bundhun et Monique Ohsan-Bellepeau...

Aucun discours pour rendre hommage au grand tribun et "Père de la Nation", sir Seewoosagur Ramgoolam. Rappelons, que le 12 mars 1968, la Grande-Bretagne accède au désir d'indépendance de l'île Maurice. L'ex-Isle de France a intégré les colonies britanniques en 1810, suite aux guerres napoléoniennes. Au fil du temps, la possession mauricienne a été morcelée. Les Seychelles deviennent une colonie spécifique en 1903. L'empire Britannique décide, également, de soustraire les Chagos des possessions de l'île sœur, trois ans avant l'indépendance. Le projet prend forme en transformant Diego-Garcia en base militaire américaine.

 

Dimanche 12 Mars 2023

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H