Menu


Politique

Fazila Jeewa-Daureeawoo rate encore une fois l'occasion de se taire


Rédigé par E. Moris le Vendredi 3 Mai 2019

Fazila Jeewa-Daureeawoo, le nouveau No 4 du gouvernement, qui remplace Showkutally Soodhun qui disait qu’on peut faire de la politique en respectant des valeurs et des principes, continue à défendre jusqu'à l'indéfendable, un homme politique qui humilie, dénigre les femmes en les traitant d'objet sexuel !



Souvenez-vous, lorsque le député du Muvman Liberater lors d'un congrès à Trèfles, prenant ombrage du fait qu'une journaliste l’a traité «d’aboyeur» dans un de ses textes, Ravi Rutnah avait traité la journaliste de « femel lisien ».

Celle qui a le portefeuille du ministère de l’Égalité du genre, Fazila Jeewa-Daureeawoo, avait minimiser les propos de son collègue en affirmant que c'est un «lapsus». 48 heures plus tard, face au tollé provoqué, elle devait finalement lancer que chacun doit assumer ses responsabilités.

Loin de condamner les propos de son député, Ivan Collendavelloo a tout juste déploré que comme Showkutally Soodhun, il arrive que l’élu «dekale inpe».

Cette fois-ci, lors du meeting du 1e mai par le Premier ministre, Fazila Jeewa-Daureeawoo vole au secours de Pravind Jugnauth et ne trouve rien de choquant, allant jusqu'à justifier son Maître Pravind Jugnauth : « kan line dire ene la chambre c’est pas littéralement ene la chambre li kapav nimporte ou sa ».

Pravind Jugnauth : «Zot kone ki respect nou éna pou ban madam et ban zen fi. Pran tou ban dirigeants, ban leader de ban parti politik ki ena aspiration pou vine Premier minis. Nek pense ene kou sak madam ki ici, si met ou, ou tifi tou sel dan ene la sam ar sak leader de ban parti politik là, dir mwa avec kisanla ou pou pli santi ou pli en sekirite ? Dir mwa ! Mo laisse sa repons la pou zotte».  

En voulant tacler son ennemi de toujours, l'ancien Premier ministre Navin Ramgoolam, Pravind Jugnauth est prêt à faire "gagner yen" à l'assemblée présente lors du meeting. 

"Mari sa, li gagne contribution pa juste en roupie, li gagne contribution en euros, li gagn contribution en dollars, li gagne contribution en yen "! Premié fois dans l'histoir politique, gagne ene premier ministre papa, gagne ene premier ministre gagne bann comprimé faire li gagne yen dans so coffre. Mone dire sa...pour rajoute ene ti yen dans rassemblement."

La ministre de l’Egalité des genres se disait «happy» que Ravi Rutnah ait retiré ses propos «comme un gentleman». Reste à savoir si elle est toujours «happy» de faire partie d'un gouvernement où l'on montre son ti "zoiseau" en pleine séance parlementaire en envoyant des sextos en toute impunité avec la complicité de Maya Hannomanjee, première femme Speaker de l'histoire de la République de l'île Maurice, tout comme des députés et ministres sont poursuivies pour violence conjugale, plainte pour harcèlement...
 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.