Menu


Politique

Fazila Jeewa Daureeawoo : « Il n’y a pas de maltraitance dans les hôpitaux »


Rédigé par E. Moris le Mercredi 11 Décembre 2019



La ministre de la Sécurité sociale Fazila Jeewa Daureeawoo continue de créer des polémiques sur son passage.

Si une énième session de travail est prévue avec le ministre de la Santé, le Dr Kailesh Jagutpal dans les semaines à venir, elle semble embarrasser ce dernier avec ces sorties verbales.

C'est donc, sans grande enquête préliminaire, que celle-ci affirme avec aplomb qu'il « n’y a pas de maltraitance dans les hôpitaux ». Selon la ministre, il faut juste améliorer le service.

Fazila Jeewa Daureeawoo est-elle déconnectée du quotidien des Mauriciens depuis son entrée au gouvernement ? Fait-elle référence à une vidéo devenue virale sur le Net, où on voit un patient d'un certain âge, traîné sur plusieurs mètres à même le sol par un membre du personnel hospitalier ? 

Quoiqu'il en soit, ces déclarations font grincer les dents alors qu'il faut une refonte du système de la prise en charge et de l'accueil auprès des patients dans les centres de Santé. Est-il besoin de rappeler que la maltraitance n'est pas que d'ordre physique, elle peut se manifester par des comportements irrespectueux et autres.

La ministre de l’Intégration et la Sécurité Sociale souhaite ainsi soumettre des propositions afin d’améliorer les services médicaux des personnes âgées et celles en situation de handicap, en particulier dans les hôpitaux publics. Un temps d’attente réduit pour les personnes âgées et souffrant de handicap, ou encore une salle de consultation séparée dans nos hôpitaux… 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.