Menu

Politique

Farhad Aumeer et Osman Mohamed : le feu couve sous les cendres


Rédigé par E. Moris le Vendredi 7 Octobre 2022



Farhad Aumeer et Osman Mohamed : le feu couve sous les cendres
Si Osman Mahomed a montré qu'il sait arriver à ses fins, tout en gardant le sourire, son colistier Farhad Aumeer montre qu'il sait souffler le chaud et le froid. Dans un média, il affirme qu'il n'a aucun problème avec son camarade de parti. Certes, il n'est pas allé dire qu'ils sont copains comme cochons. Mais il soutient qu'il n'y « voit aucune relation conflictuelle ». Du moins, Osman Mahomed ne lui en a pas fait part.

Tout va bien ! Sauf  que, dans un autre média, le bon Dr Aumeer sait donner des coups. Il soutient que le seul problème qu'il voit, c'est que son colistier passait par une phrase difficile dans laquelle il ne pouvait exprimer ce qu'il allait faire. Et BANG ! Et Farhad Aumeer d'enfoncer le clou. Il affirme, tout en réitérant le fait qu'il n'y a aucun conflit, que son bon ami Osman avait gardé un silence de moine lorsque son Constituency Clerk, Sheik Mukhtar Hossenboccus, avait quitté le Parti travailliste. Si en médecine, on fait le serment d'Hippocrate, en politique, c'est davantage le serment d'Hypocrite qui a cours.

Vendredi 7 Octobre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.