Menu


Faits Divers

Fake news : un internaute finalement libéré sous caution


Rédigé par E. Moris le Mercredi 22 Juillet 2020



L’internaute, qui répond d’une accusation d’infraction de l’ICT ACT, devra s’acquitter d’un montant de Rs 25 000 auprès du tribunal de Rose-Hill.

Il devra aussi signer une reconnaissance de dette de Rs 100 000. Il est accusé de diffusion de fausses informations sur les réseaux sociaux. L’homme de 39 ans avait, dans la journée de vendredi, annoncé un éventuel reconfinement, suite à des supposés nouveaux cas locaux de Covid-19.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.