Menu


Société

Fake news : Les internautes donnent la réplique à Inside news, un média de propagande


Rédigé par E. Moris le Lundi 31 Août 2020



Malheureusement le ridicule ne tue pas ! C'est la gueule de bois pour le gouvernement après le franc succès de la marche pacifique organisée par le travailleur social Bruneau Laurette.

Les médias de propagande essayent tant bien que mal de décrédibiliser cet explosion de colère de dizaines de milliers de Mauriciens qui réclament le départ du Premier ministre. A peine élu il y a quelques mois lors d'une élection législative contestée, Pravind Jugnauth leader du MSM, un parti fondé et hérité par son père, voit sa carrière politique menacé à la suite de son incompétence et d'une mauvaises gestion des problèmes d'état.

L’opposition plus impopulaire que jamais selon Inside news.

Manipulation d'images et fausses informations pour s'en prendre à Navin Ramgoolam, l'ennemi juré du clan Jugnauth. C'est ainsi que cette plateforme de news, dont le directeur est Sunil Gohin, connu comme le nouveau "Gooljaury", façonne l'actualité pour plaire aux maîtres du jour, avec aux commandes un certain Krsna Coopoosamy (ancien rédacteur en chef de Samedi plus ).

Qui est Sunil Gohin, connu comme le nouveau "Gooljaury" ?

Coopoosamy la risée de ses confrères de la presse et qui multiplie les dérapages, est descendu encore plus bas que la presse de caniveau. En total roue libre. Il est vrai que journaliste n'est pas un métier de gribouillage où cet ancien graphiste offrait ses talents.

Mauritius Telecom finance Inside news et ses propos diffamatoires

Rappelons que Sunil Gohin, le directeur de Cyberspot Ltd. Société a décrochée, sans appel d’offres, le plus gros contrat de câblage auprès de Mauritius Télécom.

 

Fake news : Les internautes donnent la réplique à Inside news, un média de propagande


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.