Menu



Société

Expulsion, intimidations… le Macoss va droit dans le mur


Rédigé par E. Moris le Jeudi 27 Février 2020



Onze membres de l’exécutif du Mauritius Council of Social Services (Macoss) ont été expulsés.

Une décision prise mardi soir, lors d’une réunion spéciale du conseil de l’organisme. À la suite de quoi, le président. Suraj Ray, a déclaré que certains membres doivent cesser avec leurs campagnes d’intimidation.

Pour lui, ces obstructions empêchaient le bon fonctionnement de l’organisme. Ce qui fait qu’il fallait mettre un terme à cette situation. Il justifie donc les 11 expulsions. Et en même temps, il annonce que plusieurs organisations ont aussi été expulsées du Macoss.

Les élections pour élire 20 membres du comité exécutif se tiendront le samedi 18 avril. Mais entretemps, l’avoué Roshan Rajroop a été nommé secrétaire du Macoss.

Jeudi 27 Février 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.