Menu


Société

Expulsion de squatters à Riambel


Rédigé par E. Moris le Lundi 1 Juin 2020



Alors que les officiers du ministère du Logement ont rendez-vous en cour dans le cas des opérations démolitions à Ponte-aux-Sables et Cité Tôle, Malherbes, les bulldozers, eux, ont pris la direction du Sud ce matin.

Ils étaient plus précisément à de Riambel, tôt ce matin, pour démolir les abris de fortune de ceux qui se sont installés sur les terres de l’État. Ils n’ont pas fait dans la dentelle et les familles qui étaient déjà sans rien se trouvent avec moins que rien lorsque la feuille de tôle rouillée qu’elles avaient sur leurs têtes a été écrabouillée par un géant en acier.

Le militant Soldat Lalit Steven Obeegadoo, devenu le nouveau ministre du Logement et des Terres, en faisant la chasse aux squatters sur les terrains de l’État continue de provoquer un malaise sociale, avec sa toute première action politique depuis son accession à ce poste. 

L'image du jour : Après les bulldozers à Pointe aux Sables

Alors que le pays pensait respirer après 72 jours de confinement, en raison de la pandémie Covid-19 qui a paralysé toute l'économie et la liberté de mouvements des citoyens, l'Etat ne veut pas laisser les squatters prendre le pays en otage et faire la loi ! 

Longère Tôle : Une publication de Steven Obeegadoo de 2018 refait surface

Ce sont donc les plus démunis en cette période de crise qui font les frais d'une politique d'injustice. Selon le ministre, ces personnes « violent la loi ». 



 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.