Menu


Politique

Expulsion de Shameem Korimbocus : Ivan Collendavelooo déclare «Si ena lame gouvernma, bizin ena so rezon…»


Rédigé par E. Moris le Jeudi 1 Août 2019



Faute avouée à demi pardonnée ? Lors d'une visite à la station de traitement de Bagatelle Dam ce jeudi 1er août, Ivan Collendavelloo a donné quelques indices concernant l'expulsion du Mauricien Shameem Korimbocus de Dubaï.

« Pena mo lame. Si ena lame gouvernma, bizin ena so rezon…»

Si au ministère des Affaires étrangères, c'est silence radio sur ce dossier on ne peut plus délicat. Ken Arian, le conseiller du Premier ministre s'était exprimé avec un ridicule confondant :  « Nous ne savons pas pourquoi il a été arrêté ni nous ne sommes pas au courant de ce qu'il a fait....Dans un État de droit comme Dubaï » .   

Le Deputy Prime Minister et ministre de l’Energie et des Services publics souligne de son côté qu’il ignore le motif de l'expulsion de Shameem Korimbocus, mais affirme : «Si li fane, li pa fane, mo pa kone narien…»

«Dubai n’est pas Maurice "nou jasé". Dubai est un pays, où on doit respecter les lois qui sont en vigueur»

Répondant à une autre question de la presse sur une phrase qu’aurait Shameem à l’effet  «ki pe tire enn l’emmerdema dan Dubai pe amenn Moris», Ivan Collendaveloo menace «Nou kone deal ek tout kalite l’emmerdema la !»


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.