Menu



Santé

Explosion de cas Covid-19 à l'île Maurice : la demande d’oxygène a triplé en quelques jours


Rédigé par E. Moris le Lundi 22 Novembre 2021



Une lettre est tout s'enflamme. Lors de la Private Notice Question vendredi dernier, Xavier-Luc Duval a dévoilé une lettre que le ministre de la Santé a adressée à l’ambassadrice de France, pour une demande d’oxygène à La Réunion.

Kailesh Jagutpal a tenté une explication, indiquant que Maurice et la France, à travers l’île de la Réunion, ont une longue histoire de collaboration et n'a pas trouvé correct de dévoiler le contenu de la lettre, il a laborieusement expliqué en minimisant la situation, que Maurice prend des précautions, pour faire face à une éventuelle pénurie d’oxygène qui pourraient survenir.

Le Premier ministre a aussi mis son grain de sel en commentant cette fameuse lettre brandie au sein de l'assemblée, dont rappelons-le, la PNQ lui était adressée. Selon Pravind Jugnauth, l'opposition ferait preuve de «démagogie », dans le cadre du traitement de patients atteints de la Covid-19.

«Evidement kouma ene gouvernement nou pe prevoir pour l’avenir, si dimé nou pou bizin encore plis l’oxygène. Demarche la bizin fer zordi, et c’est ceki nu pe fer ». « Zot pe rode faire croire kuma dire nous pena oxygen dans Maurice ». Il a ajouté que Maurice entame des démarches similaires auprès d’autres pays par mesure de prévention. Volant au secours du ministre Jagutpal, Pravind Juganuth a également réitéré sa confiance et salue le travail de ce dernier. Il dément que les hôpitaux sont saturés ou sont en manque d'oxygène. 

Sauf que, les trois compagnies, Samlo, en contrat avec le ministère de la Santé, les Gaz Industriels et Gaz Carbonique, sont actuellement sur le pied de guerre pour fournir de l’oxygène. Et comme pour démentir le Premier ministre, les autorités mauriciennes, pour renforcer la  demande du stock locale, ont sollicité l'aide de La Réunion, de l'Afrique du Sud et de Singapour.

La situation du stock d’oxygène est très préoccupante dans le pays, selon les principaux fabricants importants de gaz à Maurice. L'explosion de cas positifs de Covid-19 et le nombre de personnes en soins intensifs et en détresse respiratoire, ont entamé la réserve de stock d’oxygène disponible dans le pays. Le besoin est tel, que contrairement à ce qu'avait affirmé pompeusement Zouberr Joomaye, le conseiller "bénévole" du Premier ministre, l'hôpital ENT de Vacoas, se retrouve dans l'incapacité à fabriquer de l’oxygène de façon suffisante.

Rappelons que l'oxygène se trouve être un élément absolument vital pour traiter les formes les plus graves de la maladie. Les patients hospitalisés ont un besoin en oxygène pouvant aller de trois à quinze litres d’oxygène par minute. Des débits qui peuvent atteindre 50 à 60 litres par minute pour les formes les plus sévères.
 

Lundi 22 Novembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.