Politique

[Exclusivité] Qui est l’heureux veinard qui a bénéficié d’un virement bancaire de Rs 4,2 millions de l’étranger ?

Mercredi 6 Mars 2019

L’affaire fait jaser dans le milieu bancaire. Non pas à cause de la somme en question !

Dans les banques, on a l’habitude de voir passer des sommes de Rs 4,2 millions. Si cela cause problème, c’est parce que la personne en question a été dans l’actualité ces derniers temps… et pas pour les bonnes raisons. Jamais pour un événement positif !

En ce qui concerne les indices, sachez que le veinard a beaucoup de chances au jeu. C’est lui même qui a dit qu’il avait la main aussi verte que le jardinier de Louis XIV sur des mises, surtout à l’étranger.

Cependant, force est de constater qu’il n’a pas autant de chances dans le choix de ses amis. A ce sujet, ceux qui se sont frottés à lui n’ont récolté que des ennuis.  

Donc, notre homme a bénéficié d’un virement d’environ 120 000 euros d’une banque du Luxembourg. Il y a fort à parier que sa banque à Maurice a rapporté la transaction auprès des autorités.

Rappelons que, selon la loi, toute transaction de plus de Rs 500 000 doit être rapportée aux gendarmes de la bonne gouvernance.

Mais qu’il ne s’en fasse pas. Ce n’est pas tant son argent qui est en cause. Tout le monde a le droit d’avoir des comptes à l’étranger. Mais le fait est que cette transaction démontre qu’il ne serait pas aussi sans le sou qu’il l’avait déclaré lorsqu’il s’était retrouvé dans l’actualité.

Questions pour un champion… A-t-il débité d’autres mensonges à l’époque ? A-t-il trouvé d’autres ‘amis’ prêts à l’aider ? 

En tout cas, comble de malchance, alors qu’il y avait une éclaircie dans son ciel sombre, notre homme a été victime d’un accident de la route récemment. Il a été atteint à la tête. Mais on peut parier qu’il n’a pas oublié l’endroit du magot…

Qui est le veinard ? Zinfos Moris va y revenir… avec documents à l’appui.

Rédigé par E. Moris le Mercredi 6 Mars 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.