Société

Et si Rodrigues devenait l'exemple d'une île éco-responsable de la région océan indien ?

Mardi 14 Août 2018

Rodrigue est en train de construire son patrimoine écologique avec une vision 2030.

La plus petite île principale de l’archipel des Mascareignes d'origine volcanique est situé à 583 km à l’est de Maurice, presque isolée au milieu de l’océan Indien.

D’une superficie de 109 kilomètres carrés, elle mesure 18 kilomètres de long sur 8 de large et présente la particularité d’avoir un lagon d’une surface deux fois supérieure à celle des terres émergées.

Elle fait partie de la République de Maurice et jouit d'un statut d'autonomie depuis le 12 octobre 2002.

Si la pêche aux crabes, la pêche aux crevettes ou à l’ourite est contrôlée pour leur permettre de se reproduire, Rodrigues se trouve pionnière en matière de protection et préservation de l'environnement.

Après avoir banni les sacs en plastique, les take-away utilisés dans la restauration, le gouvernement régional s’attaque désormais à certains ustensiles de cuisine.

Les cuillères, les fourchettes ainsi que les couteaux en plastiques seront prochainement interdits dans l’île.

Des couverts de table fabriqués à partir de l’avoine pourraient être introduits. Le pays est en attente des prototypes qui ont déjà été commandés. 

Les Rodriguais auront le choix : manger les couverts ou alors les jeter, car ils seront biodégradables.

L’Assemblée régionale de Rodrigues se focalise sur un projet de loi visant à interdire les insecticides, les pesticides et d’autres fertilisants dans l’île.

Toujours dans l’objectif de protéger l’environnement, le gouvernent régional souhaite qu’en 2030, l’île utilise uniquement les énergies verte et renouvelable. 

Lire également :

https://www.zinfos-moris.com/L-ecologie-politique-a-Maurice-un-echec-programme_a749.html

Rédigé par E. Moris le Mardi 14 Août 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.