Politique

Est-ce le chaos au Muvman Liberater ?

Jeudi 10 Octobre 2019

Déjà, il y a un des fondateurs (Anil Gayan) qui ne sera pas candidat. Il veut « laisser la place aux jeunes », a-t-il déclaré, oubliant de préciser qu’il était devenu un gros passif pour son parti et l’alliance gouvernementale.

Ensuite, il y a Toosyraj Benydin qui fait des siennes parce qu’il est forcé de quitter le no 15 pour le no 20.

Maintenant, deux autres démissions sont intervenues au sein du parti. D’abord, celle de Sangeet Fowdar. Dans son cas, ce n’est pas une surprise. C’est à se demander s’il n’a jamais eu de loyauté pour un quelconque parti.

Anwar Abbasakoor, candidat battu du ML au no 2, a également soumis sa démission. Il a déclaré aux médias qu’il a toujours ouvert « sa bouche » et s’attendait à être sanctionné. Voilà le problème à recruter n’importe qui au dernier moment uniquement pour pouvoir un semblant de parti.

Rédigé par E. Moris le Jeudi 10 Octobre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.