Menu

Société

Escroquerie, faux, usage de faux et blanchiment d’argent : un nouveau procès pour Cehl Meeah


Rédigé par E. Moris le Samedi 22 Janvier 2022



Jeudi, pour la énième fois, Cehl Meeah a eu à se présenter en cour. Cette fois, il répond de quatre accusations, soit escroquerie, faux, usage de faux et blanchiment d’argent.

C’est devant la Financial Crimes Division de la cour intermédiaire que l’affaire est prise. Le magistrat Vijay Appadoo a indiqué que le procès commencera le 7 février prochain. Cehl Meeah, un directeur d’école de 63 ans, devra indiquer s’il plaide coupable ou non. Il est accusé d’avoir escroqué un homme de 64 ans résidant en Angleterre la somme de Rs 600 000. C’était en 2014.

Selon l’acte d’accusation, Cehl Meeah lui aurait fait croire qu’il était le propriétaire d’un terrain d’une valeur de Rs 600 000 à Saint-Julien. Ce qui est faux. Cehl Meeah aurait aussi utilisé un acte de vente falsifié. Le tout pour escroquer Rs 600 000 à cet homme.

Samedi 22 Janvier 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.